upAlistair - le 17 octobre 2004 (Attali et Allegre)


 

Il y a deux aspects des Etats-Unis : il y a l'aspect intérieur des Etats-Unis et puis il y a l'aspect de l'Amérique à l'extérieur, et c'est pas du tout la même chose, c'est-à-dire que les Etats-Unis s'exportent très mal. Autant l'intérieur est un pays -même avec Bush- démocratique, dans lequel il y a des débats, dans lequel on essaye de progresser tout le temps, dans lequel les gens se sentent très concernés par tout ce qui se passe et sont prêts à réagir eux-mêmes et sont persuadés que l'avenir de l'Amérique dépend d'eux autant que des politiciens, autant l'Amérique extérieure est très différente. C'est une Amérique assez arrogante et assez, non pas impérialiste d'ailleurs, mais assez... un peu maintenant gendarme du monde. Donc, c'est pas du tout la même image. Et la plupart des gens qui détestent l'Amérique... l'anti-américanisme, il est basé sur des gens qui n'ont jamais été à l'intérieur de l'Amérique. Mais c'est aussi de la faute des Américains qui ne donnent pas la même image à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Il y a d'un côté l'Amérique de l'est, c'est-à-dire le Massachussets, Boston, New-York, Washington, toute cette bande de l'est, plus la Californie qui fonctionne en même temps, et puis il y a le reste. Et c'est vrai que c'est très différent. C'est-à-dire que cette Amérique-là est, par rapport aux moeurs, par rapport à... est très libérale, et puis vous avez, l'Amérique, je dirais, profonde, qui est extraordinairement traditionnelle, archaïque. Et c'est cette Amérique-là sur laquelle s'appuie Bush, bien sûr.

 

 


Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated 19 October 04.

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 19 octobre 2004.