upBernard Guetta - le 2 mai 2005 (03)


 

Cliquez sur la photo pour entendre une lecture du texte:

Va-t-on vers la création d'un super-état?

C'est la crainte, par exemple, des Britanniques qui n'ont signé ce projet de traité qu'avec beaucoup, beaucoup de réticence et en vertu, en vérité, d'un rapport de force établi par la France et l'Allemagne, principalement, pas uniquement mais principalement au sein de la Convention qui a préparé ce texte. C'est la crainte des Britanniques et elle est en partie justifiée puisqu'ils sont fondamentalement hostiles, eux, à toute évolution fédérale. Ils ont raison, je le crois, de craindre une évolution fédérale introduite par ce traité. Pourquoi? Parce que, encore une fois, quand l'Union se dote d'un chef d'Etat, Président du Conseil européen, d'un ministre des Affaires étrangères, d'un Parlement qui devient un vrai parlement, ça ressemble de plus en plus à un véritable pays. Alors, peut-on dire, même du point de vue d'une personne ou d'un pays hostile à toute évolution fédérale, qu'on va pour autant vers un super-état? Eh bien vous noterez comme moi que l'expression de super-état, c'est fondamentalement péjoratif. On voit tout de suite une bureaucratie tatillonne qui règle tout -pourquoi pas Orwell?- enfin je ne sais pas, moi, etc. Non, on en est très loin, d'abord parce que les états qui composent l'Union européenne sont des démocraties, que je sache, et deuxièmement parce que les institutions qu'ils proposent de donner à leur union sont au contraire de plus en plus démocratiques et non pas de moins en moins démocratiques, avec l'affirmation, surtout, il faut le marteler, le répéter, du rôle du Parlement. Alors, oui, c'est de plus en plus un état fédéral, tant mieux aux yeux des fédéralistes, tant pis aux yeux des Britanniques, et de tous ceux... -parce qu'il n'y a pas que les Britanniques qui sont hostiles à une union fédérale dans l'Union européenne. Mais un super-état, sous-entendu une abominable dictature, non, certainement pas, bien au contraire.

Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated 5 May  2005

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 5 mai 2005