upFrancoise - le 01 septembre 2006 (lettre)


la lecture de francoise

Cher Alistair,
Merci de ta conversation. Tu parles bien, tu sais. Si nous pouvons améliorer encore les choses -et on le peut toujours- il va falloir insister sur la prononciation. C'est une question 'mécanique'. Avec un entraînement rigoureux, tu vas y arriver définitivement. La phonétique, c'est aussi physiologique que la bicyclette. Je ne sais pas si on dit la même chose en anglais mais ici on a coutume de dire familièrement, 'c'est comme la bicyclette, ça ne s'oublie pas!' dans l'idée que lorsqu'on réussit à faire de la bicyclette une fois, on sait le faire pour toujours.

Donc, mettons, pour commencer, la priorité sur le 'e' non accentué (le malheur aujourd'hui c'est que nous n'avons pas pu réinstaller à mon retour de l'Aiguillon le logiciel qui me permet de faire mes enregistrements, j'aurai un autre système que Richard a commandé hier sur internet, un casque je crois, mais il faut un petit délai de quelques jours pour le recevoir).
-Et puis le son -ou. Tu prononces très bien le 'u', mais le 'ou' ne sort pas du tout. Il faut le souffler, inspirer et souffler comme le vent 'ouh, ouh'; bou, mou, cou. Le vent ne dit pas u. Je reviendrai à la charge (je réinsisterai) régulièrement et obstinément.

Pour nos entretiens téléphoniques, tu peux largement prévoir des séances de trois quarts d'heures, voire d'une petite heure si tu n'es pas trop minuté. Nous pouvons commencer à huit heures moins le quart par exemple, mais si ce n'est pas possible pour toi, restons comme cela. On pourra toujours rajouter une ou deux séances à la série.

Voici mes quelques notes de ce matin:
- Un contrebandier passe des marchandises en contrebande (c'est de la contrebande). C'est le sport favori des Corses et des Irlandais.
- Le film de Ken Loach s'appelle 'Le vent se lève', c'est 'The wind that shakes the Barleys'. Palme d'or au dernier festival de Cannes, il connaît un succès très fort et alimente les conversations. Je vais aller le voir cet après-midi. Richard l'a vu avant que je ne revienne.

- Demain, je dois faire la première course de la saison à travers les vignobles.
- Ma collègue de Lyon m'a fait remarquer : 'Il y a longtemps que tu n'es pas venu me voir'.

- Je suis assez minuté ce matin (je dois faire des choses précises à des moments précis, ce qui ne me laisse pas beaucoup de battement, c'est-à-dire pas beaucoup de temps libre entre mes obligations).

- être à la minute près (toutes les minutes sont comptées, je n'ai pas une seule minute de libre, en fait, on utilise cette _expression surtout pour dire qu'on a le temps, on dit 'je ne suis pas à la minute près, à une minute près). C'est le même 'près' que dans 'à peu près'. On dit aussi 'on n'est pas à un jour près'.
Cela signifie que le jour ou la minute a de l'importance ou n'a pas d'importance.
Un autre exemple: tu arrives à la gare deux minutes avant le départ du train et tu dis 'à deux minutes près, j'allais manquer mon train'.

- La découverte de ce mathématicien? Non, je n'ai pas entendu parler de ça.

- prendre rendez-vous / prendre date

Nous avons donc pris date (c'est un peu formel, disons que c'est professionnel) pour vendredi prochain, le 8 septembre.
Très bonne journée, Alistair. Bonjour à Cathy. En amitié,
Françoise


Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated September 6, 2006

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 6 septembre 2006