upFrançoise - 8 mai 2007 (Brassens)


la chanson

Je ne sais pas si tu connais bien Georges Brassens. C'est un chanteur et poète. Je connais ses chansons par cœur, et, parfois, pour remplacer l'i-pod quand je cours, je me chante ses chansons dans ma tête. Je t'envoie un site sur la biographie de Brassens.
http://www.ramdam.com/art/b/georgesbrassens_bio.htm

Aussi les paroles d'une de ses chansons majeures "Chanson pour l'Auvergnat", avec un enregistrement pas très bon -je viens de le faire sur mon appareil dans le salon mais le fil de mon micro est trop court pour aller de mon bureau au salon. A la fin, il y a deux phrases qui ont sauté et qui se répètent, mais ça te donnera une idée.

Pour commencer il faut savoir que les Auvergnats sont les habitants de l'Auvergne, au centre de la France, et qu'ils ont la réputation d'être avares, de ne jamais rien donner. Mais il y a des exceptions à tout, et des exceptions qui interdisent de faire des généralités. Il faut aussi savoir -c'est dit dans la biographie- que la destinée de Brassens a débuté par une arrestation pour vol quand il était jeune. Il a pu apprécier l'attitude des gens quand il a été arrêté par les gendarmes, peut-être.

*Les croquants, les croquantes si ce sont des femmes, ce sont les gens ordinaires. C'est un terme ancien.
**Un croquemort c'est une personne qui s'occupe du corps des morts pour les enterrer, les transporter. Il paraît qu'autrefois ces personnes devaient réellement mordre (croquer) un doigt de pied de la personne pour être sûr qu'elle était morte. On le dit sérieusement mais je ne sais pas si c'est vrai. En tout cas, on ne fait plus comme ça même si le mot est resté.
***Qu'il te conduise: je souhaite qu'il te conduise...

Elle est à toi cette chanson
Toi l'Auvergnat qui sans façon
M'as donné quatre bouts de bois
Quand dans ma vie il faisait froid
Toi qui m'as donné du feu quand
Les croquantes et les croquants*
Tous les gens bien intentionnés
M'avaient fermé la porte au nez
Ce n'était rien qu'un feu de bois
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un feu de joie

Toi l'Auvergnat quand tu mourras
Quand le croquemort** t'emportera
Qu'il te conduise*** à travers ciel
Au père éternel

Elle est à toi cette chanson
Toi l'hôtesse qui sans façon
M'as donné quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim
Toi qui m'ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
S'amusaient à me voir jeûner
Ce n'était rien qu'un peu de pain
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un grand festin

Toi l'hôtesse quand tu mourras
Quand le croquemort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel

Elle est à toi cette chanson
Toi l'étranger qui sans façon
D'un air malheureux m'as souri
Lorsque les gendarmes m'ont pris
Toi qui n'as pas applaudi quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
Riaient de me voir emmener
Ce n'était rien qu'un peu de miel
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un grand soleil

Toi l'étranger quand tu mourras
Quand le croquemort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel


Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated May 18, 2007

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 18 mai 2007