upAlistair - le 14 septembre 2006 (Page 19)


la lecture de francoise   la lecture de jacqueline  la lecture de alistairCliquez sur une image pour choisir une lecture
 

Anne ne devait pas arriver avant une semaine.  Je profitais de ces derniers jours de vraies vacances.  Nous avions loué la villa pour deux mois, mais je savais que dès l’arrivée d’Anne la détente complète ne serait plus possible.  Anne donnait aux choses un contour, aux mots un sens que mon père et moi laissions volontiers échapper.  Elle posait les normes du bon gt, de la délicatesse et l’on ne pouvait s’empêcher de les percevoir dans ses retraits soudains, ses silences blessés, ses expressions.  C’était à la fois excitant et fatigant, humiliant en fin de compte car je sentais qu’elle avait raison.


Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated September 20, 2006

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 20 septembre 2006