upAlistair - le 16 janvier 2005 (lettre)


la lecture de francoise Cliquez sur la photo pour entendre une lecture du texte:

Cher Alistair,
Il fait un froid de canard à Lyon et je pense que nous devons monter dans le grand nord jeudi. Peut-être qu'il ne fait pas plus froid à Londres qu'à Lyon. On verra ça jeudi. Nous allons prendre la route à 5 heures, ce qui veut dire qu'il fera encore nuit noire. Notre passage sous la Manche est réservé pour 14 heures, alors nous devrions être dans les temps.

Voici mes notes de vendredi dernier:
-Si quelqu'un demande 'ça va?', et si ça ne va pas vraiment bien on répond 'on fait aller'. Cela signifie que tout n'est pas rose mais qu'on est courageux. C'est un peu humoristique et familier. On ne répond pas cela dans des circonstances formelles. C'est plutôt entre amis et bons collègues.
-Ils sont partis de la maison / ils ont quitté la maison
-Il n'y avait plus de bruit quand mes enfants sont partis et donc j'étais en manque. C'est une expression qui s'applique aux drogués quand ils ont absolument besoin de drogue mais on l'utilise familièrement pour tout ce qui nous manque, mais pas pour désigner des gens.
-De mon temps à l'école les enfants ne parlaient pas pendant les cours.
-Je suis très heureux de...(pas 'avec') cette situation.
-le 'ç', c cédille est expliqué dans le cours débutant n°2 dans les exercices de la leçon, à la fin.
-s'échauffer peut vouloir dire s'irriter, s'énerver.
-On dit 'avoir les oreilles qui sifflent' quand on a l'impression que quelqu'un parle de soi.

Et puis voilà un nouveau document pour une nouvelle conversation éventuellement:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-394069,0.html
A mercredi.  Juste avant Cathie.
Au revoir
Françoise

Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated 16 January  2005.

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 16 janvier 2005