upFrançoise - le 18 novembre 2004 (bancaire)


la lecture de francoise

Cliquez sur la photo afin d'entendre le texte

UFC-Que choisir : des chèques en centimes pour faire pression sur les banques

L'association de consommateurs UFC-Que choisir veut organiser un "contre-pouvoir des consommateurs" et réclame aux banques françaises de cesser la facturation des retraits aux distributeurs et aux guichets, de diviser par deux le prix des virements et de restaurer la gratuité des prélèvements.

L'association de consommateurs UFC-Que choisir a annoncé, mardi 16 novembre, qu'elle attaquait cinq banques accusées de pratiquer des frais bancaires excessifs, et appelé les Français à participer à son opération "Fête des chèques" pour faire preuve de leur mécontentement.

§1 "Le comportement des banques en matière[i] de tarifs est excessif", a lancé[ii] Alain Bazot, président de l'association. "Les choses n'ont guère[iii] avancé" après la concertation qui vient de se tenir sous l'égide[iv] du ministre de l'économie, Nicolas Sarkozy et a abouti[v] à quinze mesures.

§2 TOUT PETITS MONTANTS[vi]

A l'échéance[vii] de son ultimatum de quarante-cinq jours, l'association a donc décidé de "tenir son engagement" et a assigné en justice[viii] le Crédit lyonnais, La Poste, le Crédit agricole de Lorraine, la Caisse d'épargne d'Alsace et la Banque populaire centre atlantique. Les premières décisions de justice devraient intervenir d'ici un an[ix].

§3 Elle organise aussi une opération de protestation "Fête des chèques"[x] destinée à "mesurer le mécontentement" des Français : ils sont d'abord invités à lui envoyer des chèques d'un centime d'euro qui seront remis à la Fédération bancaire française (FBF), puis à multiplier l'émission et l'encaissement de chèques de faibles montants (dans le cercle familial par exemple).

§4 "Le comportement du consommateur est essentiel pour obtenir une modification de la législation concurrentielle", a relevé M. Bazot, ajoutant : "Il faut organiser un contre-pouvoir des consommateurs car, individuellement, ils ne peuvent pas faire grand-chose[xi]".

UFC-Que choisir réclamait aux banques françaises de cesser la facturation des retraits aux distributeurs et aux guichets, de diviser par deux le prix des virements et de restaurer la gratuité des prélèvements.

§6 DÉDAIN[xii] FACE AUX CONSOMMATEURS

"Nous regrettons le silence, pour ne pas dire le dédain et le mépris, qui a caractérisé l'attitude des banques vis-à-vis[xiii] des consommateurs", a indiqué M. Bazot.

§7 Reconnaissant que la plupart des banques appliquent ces "facturations abusives", l'association a préféré se concentrer sur les cas "les plus flagrants[xiv]" cherchant avant tout à "obtenir une jurisprudence" pour restaurer "l'équité contractuelle".

§8 Il ne s'agit pas d'avoir une condamnation de l'ensemble des banques, a expliqué M. Bazot pour justifier que de grands réseaux comme BNP Paribas ou la Société générale ne sont pas visés[xv] par ces procédures alors que, selon lui, leurs tarifs sont aussi excessifs.

UFC-Que choisir estime que les banques profitent de l'obligation d'avoir un compte courant pour imposer des tarifs abusifs et dénonce un "abus de dépendance économique".


§1
[i] -en matière de...: concernant...

[ii] -lancer: ici, déclarer

[iii] -ne...guère: pas beaucoup

[iv] -sous l'égide de...: sous la présidence de...

[v] -aboutir à...: s'achever pas..., se terminer pas...

§2

[vi] -un montant: ici, une somme, un total

[vii] -une échéance, l'échéance: la date limite

[viii] -assigner en justice: porter plainte contre..., faire un procès contre...

[ix] -d'ici un an: dans un an ou avant

§3

[x] -Fête des chèques: c'est un jeu de mots sur 'la fête', ici c'est employé ironiquement, et 'faites' qui est l'impératif de 'faire'.
§4

[xi] -grand-chose: c'est invariable. Noter la présence du tiret (-). C'est toujours employé dans une tournure négative, il n'y a pas grand-chose de bien, pas grand-chose d'intéressant.

§6.

[xii] -le dédain: l'indifférence, le mépris. En fait ça a presque le même sens que 'le mépris'

[xiii] -vis-à-vis de...: envers (noter la présence des tirets (vis-à-vis)

§7

[xiv] -flagrant: évident

§8

[xv] -être visé par...: être concerné par...

 


Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated 18 November 04.

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 18 novembre 2004.