upFrançoise - le 24 avril 2005 (lettre)


la lecture de francoise Cliquez sur la photo pour entendre une lecture du texte:

Cher Alistair,

Eh oui, cher ami, je travaille le dimanche, mais c'est un grand plaisir! Aujourd'hui c'était très intéressant. Mon correspondant d'Omaha qui est psychiatre, est en train de relire un livre avant que ce livre ne soit édité. Ce sont les éditeurs qui lui ont demandé. Il m'a donc parlé de cet ouvrage qui est une biographie de Walter Freeman, le chirurgien qui a le premier fait des lobotomies pour 'guérir' des maladies mentales. C'était intéressant, historiquement, mais ce n'est pas réjouissant. Non, pas vraiment. En fait ce chirurgien a opéré pas mal de malades qui ne se sont pas remis de l'opération et il a connu une fin de carrière et une fin de vie difficile.

Alors, c'est la dernière ligne droite (c'est comme dans les courses, c'est presque la ligne d'arrivée) avant le jour de ton exam de français. Je crois que c'est dans la poche (c'est sûr que tu vas réussir). En tout cas on va travailler dur cette semaine car Julie ne me pardonnerait pas si tu relâchais la pression (si tu faisais moins d'efforts) maintenant.

C'est en regardant tomber la pluie que je te réponds. Nous traversons une période pour le moins humide (le mot est faible). La Saône monte à vue d'oeil (on s'en rend compte seulement en la regardant, évidemment c'est excessif en général 'à vue d'oeil'). Ce sont des pluies de printemps, comme chaque année. En tout cas j'ai eu le nez creux (j'ai été bien inspirée) d'aller courir au parc hier. Hier il faisait à peu près beau.

Nous faisons faire en ce moment des travaux dans notre cave, en fait nous faisons construire notre cave. C'est une partie de cave qui nous appartient mais qui avait jusque là été utilisée un peu comme dépotoir. Récemment les copropriétaires ont voté le déblaiement des caves et nous avons réalisé que la nôtre était tout a fait intéressante, spacieuse et belle -une part de la paroi étant la roche naturelle que l'on aperçoit de la fenêtre de notre cuisine- et saine. Nous avons donc décidé de la faire restaurer, avec un sol nivelé recouvert de gravillons, avec la construction d'une cloison neuve épaisse et d'une bonne porte. Cela va nous rendre service, premièrement comme cave à vin car on peut facilement acheter des vins de pays en vrac, très bon marché, que l'on met soi-même en bouteilles -en général en Vendée on fait ça entre amis, une fois chez les uns une fois chez les autres car on achète à plusieurs après les vendanges dans les foires aux vins-, deuxièmement je pense que je vais avoir un vélo pour aller courir au parc. Je préfère faire deux tours de parc plutôt que d'avoir à traverser en courant un quartier du centre ville dans la Presqu'île, la place des Terreaux et l'esplanade de l'opéra. Devant le parc il y a des garages à vélo et chez nous je laisserai ma bicyclette directement dans la cave. Je verrai ça en septembre puisque nous partons en Vendée début juin. Nous restons une dizaine de jours à Lyon début juin pour pouvoir assister à un spectacle qui nous tient à coeur.

Quoi qu'il en soit, à demain matin, ou peut-être à tout à l'heure par courriel. Bonne fin de dimanche, Alistair! Amitiés,

Françoise

Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated 24 April  2005

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 24 avril 2005