up

Julie - le 22 mars 2006 (La concession)


Alistair


La concession

Je me suis fait voler ma voiture. On me l’a volée dans le parking, bien qu’elle soit fermée à clé, et malgré l’alarme. Alors, je suis allée au commissariat de police, pour « porter plainte contre X », comme ils disent.

Les principaux marqueurs grammaticaux :

Dans une proposition

 

……..pourtant ……….

………quand même ……….

……..tout de même ……….

………..cependant ………..

…………..néanmoins…………..

Ce n’est pas prêt ? Vous m’aviez pourtant assuré que ce serait prêt !

Ils ne voulaient pas attaquer mais ils ont quand même dû le faire.

Il aurait tout de même pu m’appeler !

Le printemps est annoncé mais les risques de gel subsistent cependant dans le nord du pays.

Les syndicats ont obtenu des garanties, néanmoins ils continuent la grève.

Introduisant un verbe

 

Bien que + subjonctif

Quoi que + subjonctif

 

Valeur d’indétermination

Qui que + subjonctif

Quoi que + subjonctif

Où que + subjonctif

Que + subjonctif (ou non)

 

Valeur hypothétique

Même si + subjonctif

Quand bien même + conditionnel

 

Valeur de simultanéité

 

Tout en ………….ant

 

Bien que nous soyons jumeaux, nous ne nous ressemblons pas du tout.

Quoi que tu dises, j’irai à cette fête.

 

 

Qui que vous soyez, je ne vous crois pas.

Quoi que ce soit, je n’en veux pas.

Où que tu ailles, je te retrouverai.

Que tu viennes ou pas, ça m’est égal.

 

 

J’y vais, même si tu n’es pas d’accord.

Quand bien même il y aurait du verglas, je ferai de la moto.

 

 

J’assisterai à cette conférence, tout en sachant que le sujet ne m’intéresse pas vraiment.

Introduisant un nom

 

Malgré + nom

En dépit de + nom

 

Valeur d’indétermination

Que(les)(s) que soi(ent) + nom

 

 

Malgré ta mauvaise humeur, je t’apprécie.

Il continue, en dépit des difficultés.

Quelles que soient vos motivations, j’ai confiance en vous.

 

Avoir beau + infinitif

Sans + infinitif

Sans que + sujonctif

Il a beau avoir essayé, il n’a pas réussi.

Il est parti sans nous dire au revoir.

Il l’a fait sans que tu le saches.

Une chanson de Francis Cabrel :

Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai

Mon enfant nue sur les galets

Le vent dans tes cheveux défaits

Comme un printemps sur mon trajet

Un diamant tombé d'un coffret

Seule la lumière pourrait

Défaire nos repères secrets

Où mes doigts pris sur tes poignets

Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai

Et quoique tu fasses

L'amour est partout où tu regardes

Dans les moindres recoins de l'espace

Dans le moindre rêve où tu t'attardes

L'amour comme s'il en pleuvait

Nu sur les galets (…)

Exercices 

Exercice 1 :

Formulez les phrases avec bien que + subjonctif présent

  1. être marié / ne pas vivre ensemble : Bien qu’ils soient mariés, ils ne vivent pas ensemble.
  2. Faible consommation / puissance : Cette voiture ………………
  3. Ne pas grandir / appétit normal : Cet enfant ……….
  4. Savoir ce que quelqu’un pense / ne rien dire : Je ………….
  5. Plonger sous l’eau / ne pas savoir nager : Elle ……….
  6. Acheter un téléphone portable / ne pas en avoir besoin : Je ………

Exercice 2 :

Transformez les phrases en utilisant Qui que / quoi que / où que / quel(le)(s) que

Tony le footballeur :

Exemple : «  Tony ne peut aller dans un restaurant, un cinéma, un café sans que quelqu’un le reconnaisse ».

Réponse : Où qu’il aille, on le reconnaît.

  1. Tony ne peut pas faire de ski, de tennis ou autre chose sans qu’un journaliste soit là.
  2. Tony ne peut porter un pantalon de sport, un costume ou autre chose sans qu’on le critique.
  3. Tony peut exprimer une opinion ou une autre, on la transforme.
  4. Tony peut sortir avec une femme ou une autre, on dit qu’il va l’épouser.
  5. Tony peut rencontrer une personne ou une autre, on ne lui parle que de football.
  6. Tony peut habiter une maison, un appartement ou à l’hôtel, il n’est jamais tranquille.

Exercice 3 :

Gilles n’a pas de chance ! Transformez les phrases en utilisant « avoir beau »

  1. Il a beaucoup travaillé, pourtant il n’a pas de bons résultats.
  2. C’est un bon skieur, il s’entraîne beaucoup mais il ne gagne jamais de course.
  3. Il gagne bien sa vie mais il a toujours des problèmes pour payer ses impôts.
  4. Il est très gentil avec les femmes bien qu’il soit encore célibataire.
  5. Il achète toujours de bon produits pour cuisiner mais ses plats sont souvent ratés.

Exercice 4 :

A votre avis, est-il possible d’être un bon étudiant et un sportif de compétition ?

Faites un paragraphe en marquant bien les oppositions et les concessions.


Réponses:

Exercice 1 :

  1. Bien que cette voiture ait une faible consommation, elle a beaucoup de puissance.
    (Bien que cette voiture ait beaucoup de puissance, la consommation d’essence est faible).
  2. (Bien que cet enfant ne grandisse pas, son appétit est normal).
    Bien que son appétit soit normal, cet enfant ne grandit pas.
  3. Bien que je sache ce que tu penses, je ne dis rien.
    Bien que je ne dise rien, je sais ce que vous pensez.
  4. Bien qu’elle plonge sous l’eau, elle ne sait pas nager.
    Bien qu’elle ne sache pas nager, elle plonge sous l’eau.
  5. J’ai acheté un téléphone portable, bien que je n’en aie pas besoin.
    (Bien que j’aie  acheté un téléphone portable, je n’en ai pas besoin).

Exercice 2 :

  1. Où qu’il aille, un journaliste est là.
  2. Quoi qu’il porte, on le critique.
  3. Quoi qu’il dise, on le transforme.
  4. Quiconque avec qui il sorte, on dit qu’il va l’épouser.
  5. Quiconque qu’il rencontre, on ne lui part que de football.
  6. Où qu’il habite, il n’est pas tranquille.

Exercice 3 :

  1. Il a beau avoir travaillé, il n’a pas de bons résultats.
  2. Il a beau s’entraîner il ne gagne jamais de course.
  3. Il a beau gagner bien sa vie il a toujours des problèmes pour payer ses impôts.
  4. Il a beau être très gentil avec les femmes il est encore célibataire.
  5. Il a beau acheter toujours de bons produits pour cuisiner ses plats sont souvent ratés.

Exercice 4 :

Il est possible d’être un bon étudiant et un sportif de compétition en même temps.  Bien que l’on soit intelligent, il faut se préparer pour réussir les examens.  Bien que l’on soit sportif, il faut s’entraîner pour réussir les sports.  Pour être dans l’équipe de natation, il faut s’entraîner une heure tous les jours, tout en préparant les devoirs français, il faut étudier une heure tous les jours.  Mais ce n’est pas possible de s’entraîner et de se préparer en même temps !  Au contraire, n’importe qui, il faut être organisé et être bien appliqué pour faire les deux.


Questions or more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated 22 March, 2006

Avec des questions ou pour plus d'information, contacter Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Dernière mise à jour le 22 mars 2006

Valid HTML 4.01! Valid CSS!