up

Articles de La Guinguette - 2004 - janvier - société


Chercher les traductions
Articles de La Guinguette - Articles à traduire
Index (php)
Index (htm)
Statistiques (php)
Statistiques (htm)
Année
Catégorie actualité culture société
Mois
Présentation seul côte à côte
^^ article ^^ << paragraphe précédent (01) paragraphe suivant (03)>>

Le minitel fête ses 21 ans

The Minitel celebrates its 21st birthday.

Là je fais le 3611, là j'appuie sur connexion, quelque chose de très simple, rapide, efficace, je vais chercher, pour mon travail, donc le numéro de téléphone d'une banque par exemple, donc je saisis, j'appuie sur 'envoi' et vraiment une seconde après j'ai le numéro de téléphone qui s'affiche et par rapport au téléphone que j'ai je peux même donc faire 'connexion fin', et ensuite ce que on appelle le numéro là, qui est enregistré, qui s'affiche sur l'écran du Minitel. Et là je fais ça par exemple et j'ai mon numéro qui se compose.

There I tap 3611, then I press on "connection", something very simple, quick, effective, I am going to find, for my work, say the telephone number of a bank for example, so I take it, I press on "send" and truly a second later I have the number of the phone displayed and by comparison to the telephone that I have, I can even do "end connection" then we call the number which has been recorded which is displayed on the screen of the Minitel. So then I do that for example and I have my number dialed.

Un appareil qui sait téléphoner à quelqu'un même si on ne connaît pas son numéro? Cela doit être - la dernière mode">le dernier cri de la haute technologie, non? Mais non, c'est l'humble Minitel français, qui vient de fêter ses 21 ans.

A telephone which knows how to call someone even if you do not know his number? That must be the latest thing in high technology, right? No, it is the humble French Minitel which has just celebrated its 21st birthday.

L'histoire du Minitel est une aventure qui est aussi riche en leçons économiques que techniques, à commencer par un beau geste de volontarisme de la part de France Télécom en 1982...

The story of the Minitel is an adventure which is as rich in economic lessons as in technical ones, starting with a great gesture of willingness on the part of France Telecom in 1982.

C'est un grand succès parce que c'est un... le Minitel est l'appareil, hein, qui est destiné à se raccorder et à accéder à un réseau qui s'appelait Télétel, et donc ce Minitel a été distribué à tous les usagers du téléphone français qui en manifestaient le désir, c'est -à -dire qu'il y a eu plusieurs millions d'appareils qui ont été distribués, gratuitement dans un premier temps, et c'est ce qui fait que bien sûr il a été très accepté dans les foyers français.

It was a great success because it was a... the Minitel was the instrument, right, which was intended to connect and access a network which was called Teletel, and then this Minitel was distributed to all the users of French telephones who asked for it, that is to say that several million devices were distributed, free of charge at first, that was what made sure that it was well received in French homes.

Quelle audace! C'est difficile d'imaginer une entreprise privée oser faire une distribution gratuite à une telle échelle. Et le pari a été gagné, parce que, attaché à sa nouvelle technologie, le public français a adopté avec enthousiasme les services payants qui ont suivi. Historien de la télécommunication, Christian Altier:

What a bold move! It is hard to imagine a private company daring to do a free distribution on such a scale. But the bet was won because attached to its new technology, the French public enthusiastically adopted the paid-for services which followed. Historian of telecommunication Christian Altier:

Ca a été effectivement un outil, un produit qui a été rentabilisé parce que déjà il y avait un énorme investissement au départ. On a distribué dans un premier temps ce Minitel gratuit aux usagers pour qu'ils puissent accéder à l'annuaire électronique et de cet usage il va arriver d'autres usages qui sont des usages commerciaux et la grande idée de ces usages commerciaux c'est que l'opérateur téléphonique effectuait la perception de la prestation et la redistribuait aux prestataires de service et de banquier - faire office de... : avoir la fonction de...">il faisait en quelque sorte office de banquier, entre, d'une part, l'usager du téléphone et les prestataires d'autre part.

It was effectively a tool, a product which was profitable because there was an enormous investment at the outset. They distributed it in the early days, the Minitel free to users so that they could access the electronic telephone directory and from this use there came other uses which were commercial uses and the big idea of these commercial uses was that the telephone service provider was giving the impression of providing the services of the bank, being a sort of broker between on one side the telephone users and the service providers on the other side.

Un service avec un chiffre d'affaires de 750 millions d'euros au sommet de sa popularité en 1997. Mais tristement pour le Minitel, cela a été un succès qu'on n'a pas réussi à exporter.

A service with a business of 750 million euros at the height of its popularity in 1997. But sadly for Minitel, it was a success that they did not manage to export.

Alors il y a eu effectivement de nombreuses expériences, y compris aux États-Unis, en Allemagne, en Angleterre, très ponctuelles, dans des régions très ponctuelles, de diffusion du Minitel. Mais c'est vrai que ces expériences n'ont pas été très concluantes. Alors, l'explication est difficile, personnellement j'en ai une, mais elle n'appartient qu'à moi, et je peux la partager bien sûr. Je pense qu'il y a un certain protectionnisme, qu'il y a eu un certain protectionnisme à cette époque, qui a fait que le Minitel n'a pas été diffusé comme il aurait dû l'être.

So there were in fact many experiments including in the USA, in Germany, in England, very limited, in limited areas, of providing Minitel. But it is true that these experiments were not very conclusive. So the explanation is difficult, personally I have one, but it is not only my idea, and I can share it of course. I think that there was some protectionism, that there was some protectionism at that time which meant that Minitel was not distributed as is should have been.

Malgré l'arrivée de l'internet, il reste presque 5 millions d'appareils Minitel en service aujourd'hui. Accros comme Annick Pelletier, comptable:

In spite of the arrival of the Internet, there are still 5 million Minitel devices in service today, addicts like Annick Pelletier are responsible for this:

Je sais pas, pour moi Internet c'est compliqué. Quand on veut quelque chose on nous sort des tonnes d'autres choses, ce qui fait qu'on se perd dans vraiment ce qu'on veut et moi ça me convient pas, quoi. Il y a des choses que Internet me propose, ça ne m'intéresse pas, j'ai pas demandé ça, enfin bon. Le minitel c'est quelque chose de carré, j'ai l'impression que c'est plus moi qui suis maître de cet outil puisque je demande une chose, il ne me donne que ce je demande et pas dix mille choses à côté, et puis moi je me perds là-dedans, quoi.

I don't know, for me the Internet is complicated. When you want something it gets you tons of other things, which makes you get lost around really what you want and that does not suit me at all. There are things which the Internet suggests that do not interest me, I did not ask for that, but in the end that's ok. The Minitel is something straight forward, I have the feeling that that I am the master of the tool since I ask for one thing and it gives me just what I asked for and not ten thousand things besides and then personally, I get lost in all that all right.

Il a effectivement un usage qui est toujours très développé, toujours en France, hein, dans l'hexagone français. Il continue à exister, il continue d'être utilisé, ne serait ce que pour l'annuaire électronique mais aussi pour des services, services publics, services bancaires et notamment grâce à l'adjonction il y a quelques années d'un petit accessoire très utile, que l'on appelait à l'époque l'ECAM (le lecam?), c'est en fait un lecteur de carte à mémoire magnétique ou de carte à mémoire électronique, plutôt, et grâce à ce lecteur de carte on peut effectuer des opérations financières et là aussi ça rend des services tout à fait intéressants.

It has in effect a usage which is still very wide spread, still in France, in the French hexagon [1]. It continues to exist, it continues to be used not only for the electronic phone directory but also for services, public services, banking services and notably thanks to the addition several years ago of a very useful little accessory that they called at the time the ECAM, which is in fact a magnetic memory card reader or the electronic memory card rather, and thanks to this card reader you can carry out financial operations and that provides really interesting services.

Néanmoins le déclin de l'usage des appareils Minitel est incontestable - moins 20 pour cent l'année dernière. Il y aura un avenir, sans doute, pour les inconditionnels comme Annick ou comme service payant sur Internet. Mais sa belle époque comme objet d'avant -garde est terminée.

Nevertheless, the decline in the usage of Minitel devices is undeniable, 20 per cent down on last year. There will be a future no doubt for the dedicated faithful like Annick or as a paid service on the Internet. But the golden age as an object of the trendy is over.

Est-ce qu'on peut voir dans cette histoire les vraies origines de l'Internet? Christian Altier reste modeste:

Can we see in this story, the true origins of the Internet? Christian Altier remains modest:

Qui a inventé Internet? Ça, c'est une question bien difficile! Je pense que c'est la défense américaine, qui a demandé aux universitaires américains, il y a plusieurs décennies déjà de mettre au point un système qui leur permettrait, qui serait indestructible même en cas d'altération du réseau et qui permettrait à l'armée américaine de communiquer, quelles que soient les circonstances, et ces universitaires américains ont travaillé en collaboration avec des universitaires européens et ont profité de ce réseau pour communiquer entre eux et ainsi est né et a évolué le système Internet.

Who invented the Internet? That is quite a difficult question! I think that it was the American defense who asked the American universities, several decades ago now to put in place a system which would allow them, which would be indestructible even in the event of alterations to the network and which would allow the American army to communicate whatever the circumstances, and these American universities worked in collaboration with European universities and took advantage of this network to communicate between them and so the Internet was born and developed.

Mais si l'Internet d'aujourd'hui est en partie défini par son implantation - la vie de tout le monde, la vie des gens ordinaires">dans la vie de tout un chacun, il est clair que le Minitel a bien sa place dans l'histoire.

But if the Internet of today is in part defined by being part of the every day life of ordinary people, it is clear that Minitel really has its place in history too.

On peut effectivement considérer que le Minitel était un précurseur d'Internet, c'était un Internet à l'usage franco-français, bien sûr, ou pratiquement, mais c'était vraiment un précurseur d'Internet qui utilisait bien sûr des vitesses de transmission infiniment moindres, qui avait des capacités infiniment moindres, mais qui était tout à fait dans la philosophie d'Internet.

We can effectively consider that Minitel was a precursor of the Internet, it was an Internet for French usage in France of course or practically, but it was really a precursor of Internet used of course speeds of transmission very much less, which had much smaller capacity, but which was absolutely in the philosophy of Internet.

Je pense que les Français ont occupé une très grande place, notamment ce qui s'appelait à l'époque le CNET, le centre national des études des télécommunications dans l'évolution des outils de communication en général, et notamment leur évolution en utilisant l'outil informatique. Et durant les années quatre- vingt, notamment, avant également, bien sûr, mais durant les années quatre-vingt les Français, le CNET, France Télécom, étaient effectivement à la pointe des développements technologiques. Et cette situation continue, mais d'une façon plus économique bien sûr, puisque maintenant les réseaux sont ouverts à la concurrence et France Télécom Recherche et Développement - bien entendu : bien sûr">c'est bien entendu France Télécom Recherche et Développement qui poursuit cette tâche engagée par le CNET il y a plusieurs années.

I think that the French played a very big role, notably what was called at the time CNET, the Centre National des Etudes des Telecommunications in the development of tools of communication in general and notably their evolution by using computers. And during the 80s notably, earlier too of course, but during the 80s CNET, France Telecom, was effectively at the forefront of technological developments. And this situation continues but in a more economical way of course, since now the networks are open to competition and it is really France Telecom Research and Development which continues this task taken on by CNET many years ago.

$Id: 2004_01_soc_fr.htm 17 2010-04-03 11:44:00Z alistair $

[1] Hexagon - the French often refer to France as the hexagon as the outline of the country resembles a regular hexagon.

 

$Id: 2004_01_soc.htm 4 2010-02-03 20:03:32Z alistair $


With questions or for more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated Sunday 16th May 2010

Valid HTML 4.01 Transitional