up

Articles de La Guinguette - 2004 - octobre - culture


Chercher les traductions
Articles de La Guinguette - Articles à traduire
Index (php)
Index (htm)
Statistiques (php)
Statistiques (htm)
Année
Catégorie actualité culture société
Mois
Présentation seul côte à côte
^^ article ^^ << paragraphe précédent (01) paragraphe suivant (03)>>

Un entretien avec Claire Brétécher

An interview with Claire Bretecher

Quand je suis en train de faire le boulot je pense au boulot, je pense à faire une page qui tienne debout et qui soit le plus expressif possible, et voilà, c'est à ça que je pense parce que sinon, on n'en sort pas, vous imaginez...

When I am doing the job, I think about the job, I think about making a page which is consistent and which is as expressive as possible and there you are, that's what I am thinking about, because otherwise it does not work out, you see...

Pour portraiturer l'adolescence féminine, il n'y a pas de dessinatrice au monde plus admirée que Claire Brétécher. Ses dessins racontent les fiertés et les incertitudes, les colères et les incompétences, avec une justesse qui génère plus que l'humour: on se sent en présence d'une amie quand on lit un album de Brétécher et la lecture est thérapeutique à tel point qu'on se demande si l'aide aux âmes perdues ne fait pas partie de sa mission. Claire reste simple sur la question:

For the portrayal of feminine adolescence, there is not an artist in the world more admired than Claire Bretecher. Her drawings tell of pride and uncertainty, anger and incompetence with an accuracy which disturbs more than simply pleases: you feel that you are in the company of a friend when you read an album of Bretecher and the reading is therapeutic so much so that you ask if helping lost spirits is not part of her mission. Claire has a simple answer to this question:

Pas du tout, mais en fait maintenant je sais que ça existe et c'est extrêmement plaisant de le savoir. Mais en même temps c'est angoissant parce que quand je trouve pas d'idées, je me dis : 'ben, ça va pas durer longtemps'.

Not at all, but in fact now I know that that exists, and it is extremely pleasing to know. But at the same time, it is disturbing because when I cannot find ideas, I say to myself: 'Well that's not going to last long'.

Claire nous parle à l'occasion de la sortie de son dernier album "Allergies". On y voit l'héroïne, Agrippine, se défendre des menaces venant de toutes les directions: les acariens, les parents, les hommes, les cacahuètes, l'amour. On peut chercher à voir dans ces attitudes défensives une sorte de symbole de notre époque. Brétécher nous ramène sur terre, et se défend, elle aussi, contre toute tentative d'intellectualisation :

Claire talked to us at the time of the publication of her latest album "Allergies". We see the heroine, Agrippine defending herself from the threats which come from all directions: dust mites, parents, men, peanuts, love. We can try to find in these defensive attitudes a sort of icon of our time. Bretecher brings us down to earth, and guards against any attempt at intellectualising [her work].

Il se trouvait une période où je cherchais une espèce de ligne, pour pas partir complètement dans le brouillard, une espèce de vague idée qui pouvait donner lieu à plusieurs variations et il y a une période vous savez, tous les journaux, tous les médias en même temps parlent de la même chose -je ne sais pas si c'est pareil ailleurs mais en France c'est comme ça- et en ce moment, et à ce moment-là, tout le monde parlait des allergies, ça devait être au printemps, ou quelque chose comme ça, enfin, que ce soit à la radio, à la télé, dans les journaux, allergies, allergies, allergies, une quantité de bouquins incroyables qui sont sortis, donc voilà, je me suis dit 'on y est', c'est très bien, parce que ça permet de partir dans l'allergie psychologique aussi, et puis de faire des boutons sur la gueule, ça c'est toujours bien.

There was a time when I was looking for a sort of line, so as not to set off completely in the fog, a sort of vague idea that could lead to several variations and there was a time, you know, all the newspapers, all the press at the same time were talking about the same things - I don't know if it is the same elsewhere but in France it's like that - and at that time, at that very time, everyone was talking about allergies. It must have been springtime, or something like that, in the end, be it radio, television, newspapers, allergies, allergies, allergies, an incredible number of books were published, so there you are, I said to myself "this is it", because you can start with the psychology of allergies, and then button up my mouth, that's always good.

La qualité des dessins est magnifique, dès la première page, d'ailleurs, où l'on voit une Agrippine sur son lit en train de se couper les ongles des pieds, à moitié habillée: "On FRAPPE!" dit-elle à sa grand-mère qui vient d'entrer sans crier gare : "J'aurais pu être avec le prince William".

The quality of the drawings is wonderful, starting on the first page even, we see Agrippine on her bed cutting her toe nails half dressed "Please KNOCK" she says to the grandmother who has just come in without giving warning: "I could have been in bed with Prince William".

Oui, ça... bon, les jeunes Françaises sont amoureuses du prince William, aussi...

Yes, that's... good, the French girls are all in love with Prince William too...:

La relation entre les générations est un thème récurrent dans son oeuvre:

The relations between the generations is a recurring theme in her work:

Oui, c'est peut-être, enfin, moi je trouve pas du tout que ce soit une réflexion, mais je pense que c'est plutôt des anecdotes, comme ça, mais c'est évident que le monde dans lequel a vécu la grand-mère d'Agrippine n'est pas celui dans lequel vit Agrippine, alors elle a un petit peu de mal à s'adapter, comme moi, par exemple, ou comme beaucoup de gens, et plus on est vieux, plus on a du mal.

Yes, that's maybe true, personally I don't think so at all that it's a reflection but I think that it is rather that of the adolescents, like that, but it is clear that the world in which Agrippine's grandmother lives is not the one that Agrippine lives in, so she has a bit of trouble adapting, like me, for example, or like many people and the older you are, the harder it must be.

J'ai pas l'intention de faire spécialement un truc sur les relations intergénérationnelles mais, c'est quand même assez rigolo quand on a un personnage qui a, je sais pas, 16, 17 ans, bon, elle a sa famille, elle a ses copains, elle a ses grands-parents... alors ça part un peu dans toutes les directions, ça permet des comportements différents suivant les gens avec... voilà.

I do not intend to make especially a thing about inter-generational relations, but it is however quite funny when we have someone who is, I don't know, 16, 17, well she has her family, she has her pals, she has her grandparents... so that leads off a bit in all directions, that allows different behaviours following the people with... there you are!

Se retrouve-t-elle dans les conflits qu'elle raconte?

Does she find herself involved in the conflicts in her books?

Non, non, non, moi je me situe comme rien du tout, peut-être à l'extrême rigueur je serais peut-être plus proche de l'arrière-grand-mère, comme mentalité. Mais non, non, moi je ne me situe pas, simplement quand j'ai commencé elle devait avoir 14 ans, 14 ... 13, 14 et maintenant elle a 17, 16, 17 presque 18... j'ai pas envie qu'elle soit majeure non plus parce que... il vaut mieux qu'elle ait encore quelques soucis de discipline... très, très, très vagues mais quand même.

No, not at all, I am not a part of that at all; perhaps at the extreme position I would be closer to her great grandmother in my thinking. But no, I am not there, simply when I started she must have been 14... 13, 14 and now she is 17, 16, 17 nearly 18... I don't want her to be a grown up either, because,... it's better that she has some concerns about discipline... very, very, very vague ones though.

On voit les troubles psychologiques se mélanger avec des allergies plutôt physiques. Après avoir consulté un "allergolo" Agrippine annonce triomphalement qu'elle va pouvoir enfin manger des "escargots au nutella", mais elle est aussi libérée de son amour pour Persil Wagonnet:"Je suis complètement désensibilisée" s'écrie-t-elle. La juxtaposition est drôle, mais, Claire se défend de vouloir dire par là que certaines allergies ont pour cause un dysfonctionnement psychologique:

We see psychological concerns mixed with allergies which are rather physical, After consulting an allergy specialist, Agrippine announces triumphantly that finally she is going to be able to eat snails in nutella [1], but she is also free from her love of Persil Wagonnet [2]. The juxtaposition is funny, but Claire defends wanting to say by this that some allergies are a result of dysfunctional psychology:

Je pense que c'est une façon de penser qui commence à, quand même, heureusement, à se perdre... un peu parce qu'il y a, je sais pas, vingt ans, quand on se cassait la jambe on disait "tu l'as fait exprès, c'est dans la tête", mais maintenant, on sait quand même qu'il y a des causes extérieures et que les gens qui ont de l'asthme, par exemple, les pauvres gens ils y peuvent rien, donc voilà, c'est aussi ma conviction.

I think that it is a way of thinking that starts, however, happily but get's lost... maybe because about, I don't know, 20 years ago, when we used to stamp our feet and say "you did that deliberately; be that on your head", but now we know however that there are external causes and that people, who have asthma for example, the poor souls can do nothing about it; so there you are, that's my opinion.

Autre point fort de son travail, l'utilisation d'une écriture stylisée pour représenter la langue parlée. "Quoi?" devient "Kwa?", "Qu'est-ce que tu as acheté? devient "Kesta acheté?" Ne plongez pas dans le dictionnaire! Elle écrit comme on parle. Au-delà des jeux de mots spécifiquement français, Claire voit dans son personnage un caractère plutôt universel:

Another strong point in her work, the usage of a style to represent spoken language. "Quoi?" becomes "Kwa?", "Qu'est-ce que tu as achete?", becomes "Kesta achete?". Don't look in the dictionary! She writes like we speak. Beyond these plays on words specifically French, Claire sees in her personality a rather universal character:

Je pense que, à milieu équivalent, au point de vue... enfin c'est des milieux qui n'ont pas de problème dramatique, tous les pays de l'Europe qui ont les mêmes infos, qui ont le même type de télévision, ont beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de points communs que de points pas communs. Donc ça peut à peu près s'appliquer à pas mal de pays.

I think that, at our level, from our point of view... in the end we are people who do not have any dramatic problems, all the people in Europe have the same information, have the same type of television, they have much, much, much more in common than not in common. So that can be applied in quite a lot of countries.

Brétécher a connu un succès mondial, dans les journaux prestigieux comme le Sunday Times et le New Statesman en Angleterre ainsi qu'un peu partout dans le monde, mais elle n'a jamais perdu de vue l'humilité qui est au coeur de son humour:

Bretecher has been successful worldwide, in prestigious newspapers like the Sunday Times and the New Statesman in England as well as a little everywhere in the world, but she has never lost sight of the humility which is at the heart of her humour:

Quand je regarde en arrière je trouve que c'est effectivement très linéaire, parce que c'est vrai que quand j'étais gosse je voulais faire ça, mais en fait c'était pas... ça paraît comme ça... c'est toujours pareil, vu d'ici, enfin même moi je... en même temps je sais très bien que c'était pas du tout comme ça parce que j'ai eu des années où je faisais pas du tout ça, où je traînassais ou enfin c'était l'époque... c'était les hippies... j'avais perdu de vue complètement et il y a eu des ruptures... beaucoup, et c'est... et c'est assez... ça devient un peu plus cadré quand j'ai travaillé à Pilote et, ensuite alors au Nouvel Obs , alors là ça a vraiment... là c'était parti, quoi...

When I look back I find that it seems very straight forward, because it is true that when I was a girl I wanted to do this, but in fact it was not... it seemed like that... it's always the same, seen from here, even to me... at the same time, I know very well that it was not at all like that because I had years when I was not doing it at all, when I was training or then it was the time of the hippies, I had lost sight completely and there were breaks... lots of them, and it was almost... that became a little more focussed when I worked at Pilote [3] and then at Nouvel Observateur [4], so then that was really, that's when it started all right.

Et les projets pour l'avenir?

And projects for the future?

Je n'en ai pas! Je viens de finir cet album-là, et donc voilà, je me repose sur mes lauriers, ou mes supposés lauriers, pour le moment, mes espérés lauriers... et puis après on verra.

I don't have any. I have just finished this album and so you see I am going to rest on my laurels, or my supposed laurels, for the moment, my hoped for laurels, and then afterwards, we'll see.

$Id: 2004_10_cul_fr.htm 17 2010-04-03 11:44:00Z alistair $

[1] Nutella is a kind of peanut butter which is popular in France with adolescents.

 

[2] Persil Wagonnet is the pen name of a blogger.

 

[3] Pilote was a weekly comic strip in France published from 1959-1989.

 

[4] Nouvel Observateur is a weekly, left of centre, review of the news in France.

 

$Id: 2004_10_cul.htm 4 2010-02-03 20:03:32Z alistair $


With questions or for more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated Sunday 16th May 2010

Valid HTML 4.01 Transitional