up

Articles de La Guinguette - 2002 - decembre - société


Chercher les traductions
Articles de La Guinguette - Articles à traduire
Index (php)
Index (htm)
Statistiques (php)
Statistiques (htm)
Année
Catégorie actualité culture société
Mois
Présentation seul côte à côte
^^ article ^^ << paragraphe précédent (01) paragraphe suivant (03)>>

Chapeau!

Hat!

A la grande époque du chapeau, ils employaient 2500 personnes dans les 28 chapelleries de la ville de Chazelles, situÉe non loin de St Étienne dans la Loire. Ça faisait beaucoup de lapins...

In its heyday, they used to employ 2500 people in the 28 hat factories of the town of Chazelles, situated not far from St Etienne in the Department of Loire. That was a lot of rabbits...

C'est la meilleure. C'est une très bonne qualité.

That was the best. That was very good quality.

La dernière usine a fermé il y a cinq ans, mais la tradition et le savoir-faire survivent encore, grÂce au très joli Musée Atelier du Chapeau.

The last factory closed five years ago, but the tradition and the skills are still there thanks to the very nice Museum-Workshop of the Hat.

La conservatrice, Eliane Bolomier, nous explique qu'il s'agit-là de beaucoup plus que d'un simple musée :

The curator, Elianne Bolomier explains to us that it's about much more than a simple museum.

Très tôt, nous, on a toujours souhaité sauvegarder les savoir-faire, ce que font quand même beaucoup de musées de société. Mais souvent c'est une sauvegarde passive, nous, on souhaitait quand même aller au-delà et pour nous une sauvegarde active c'était déjà avoir des contacts avec les créateurs, c'est ce qui aussi fait qu'on a installé, on a mis en place, on a fondé un centre de formation mode-chapellerie, donc avec intervention de chapeliers et de professeurs de mode, et on forme une soixantaine de stagiaires par an. C'est important de montrer non seulement que le chapeau vit, mais en plus qu'il y a des gens qui font des choses extraordinaires.

From the beginning, well we always wanted to keep the know-how, much as many museums do. But often it is maintained in a passive state, and we wanted however to go well beyond that and for us to have active maintenance, as we already had contacts with the designers that had already been done when we moved in, we started up, we started a training centre for hat fashion, so with the help of the milliners and fashion teachers, we train some sixty trainees per year. It is important to show not only that the hat business is alive, but also that there are people who can make remarkable things.

Et si vous êtes créateurs vous-même, il y a aussi un concours international. L'édition 2003 vient d'être lancée.

So, if you are a hat designer yourself, there is also an international competition. The 2003 competition has just been announced.

Oui, donc c'est la cinquième édition du concours. Donc, on avait débuté en 95 parce qu'on? donc, c'était surtout pour montrer qu'en Europe, voire même dans le monde, il y avait des créateurs, des jeunes créateurs, parce que bien souvent, la réaction des gens, c'est de dire 'le chapeau ne se porte plus, c'est un objet du passé'. Donc, c'était pour leur prouver le contraire, qu'il y avait des jeunes créateurs dans toute l'Europe qui créaient des chapeaux. Donc on a eu l'idée de monter ce concours. Donc on a débuté avec très peu de candidats, puisque la première année on a reçu une cinquantaine de chapeaux et puis donc, il y a deux ans, donc pour la quatrième édition, on avait 125 chapeaux de quatorze pays différents et donc, chaque année on essaie de donner un thème. Donc c'est intéressant aussi de montrer, aussi de voir comment, un petit peu, les créateurs travaillent autour d'un seul thème, puisque la plupart des chapeaux sont présentés durant 4 ou 5 mois au musée. Le thème cette année c'est les matières recyclées. C'est un thème aussi bien à la mode autour de l'environnement et donc l'exposition va s'intituler 'Métamorphoses', donc elle ouvrira ses portes le 18 mai jusqu'au dernier week-end de septembre. Donc il y aura une centaine de pièces qui vont être présentées et pour la remise des prix, donc, qui aura lieu le 17 mai, il y aura donc également un défilé de mode, donc, des trente meilleurs créations.

Yes, it's the fifth competition. We started in '95 because, well, it was especially about showing that in Europe, no even in the world, there are hat designers, young designers because quite often the reaction of people, it's to say "no one wears a hat any more, it's something from the past". So, this was to prove to them the opposite, that there are young designers in Europe who are making hats. So we had the idea of creating this competition. We started with very few candidates and then, well two years ago, for the fourth competition we had 125 hats from 14 different countries and so each year we try to have a theme. So it is interesting to show, also to see how, a little bit, the designers work around a simple theme, then most of the hats are exhibited for 4 to 5 months in the museum. The theme this year is recycled materials. It's a theme which is also quite fashionable and around the environment and so the exhibition will be called "Metamorphoses", so it will open on 18th May until the last weekend in September. So there will be about 100 items on exhibition and for the prize giving then, that will take place on the 17th May, there will be a fashion show of the thirty best designs.

Ce concours en fait s'adresse aussi bien à des professionnels qu'à des amateurs. Nous on accorde beaucoup d'importance quand même à la qualité, à la qualité technique, et on demande à ce que le chapeau soit confortable et portable et original. C'est un jury qui est toujours composé de professionnels de mode, il y a également la maison Hermès qui fait partie de ce jury, puisqu'il y a un prix Hermès.

This competition In fact is also for professionals and amateurs. We agree a lot about the importance however of quality, the quality of workmanship and we ask that the hat be comfortable and wearable and original. There is a jury which is composed of fashion professionals, so there is the fashion house Hermes which has a seat on the jury and there is a Hermes Prize.

Pour le simple visiteur, des visites de l'atelier sont organisées. Et comme on l'apprend, tout commence avec les lapins:

For the everyday visitor, workshop visits are organized. And as we are about to learn, everything starts with rabbits:

Donc le poil quand il arrive, il arrive de Coupery . Ce sont des usines qui récupèrent les peaux dans les abattoirs. Ils rasent le poil et ce poil arrive, donc, par sacs de 2,5 kilos dans les chapelleries. Et quand ce poil arrive, il n'est pas très propre. Il a encore des petits morceaux de peau, donc il va falloir le nettoyer, et c'est le travail de la souffleuse.

So, the fur when it arrives, it comes from Coupery. These are the factories which recover the pelts in the abattoirs. They shave the fur and this fur arrives then in bags, of 2.5 kilograms in the factories. And when it arrives, it is not very clean. There are still little bits of skin, so we have to clean it, and that is the job of the blower.

De ce côté il y a le bastisseur qui pose un cône dans la machine, un cône perforé qui tourne sur lui-même. Quand il va fermer les portes, le mécanisme se met en route et les poils arrivent par le haut et une très forte aspiration se fait par le bas. Donc les poils vont venir se plaquer contre le cône. Il rouvre les portes - ça dure deux minutes- il rouvre les portes et en tirant sur la manette, il va arroser d'eau chaude toute la surface du cône, pour coller les poils. Ensuite il sort son cône. Il le suspend et il enlève délicatement la cloche. Elle est très fragile. On dirait une toile d'araignée. Celle-ci a déjà été un petit peu feutrée, sinon elle ne tiendrait pas.

From this side there is the bastisseur who puts a cone into the machine, a perforated cone which turns around itself. When he is about to close the doors, the mechanism starts up and the pelts arrive from above and a very strong vacuum cleaner starts from below. So the pelts are about to get stuck onto the cone. He reopens the doors - that lasts two minutes - he reopens the doors and pulls the lever, he is about to douse the whole of the cone in hot water to stick the pelts. Then he takes the cone out. He holds it up and he carefully takes away the bell. It is very fragile. We could say a spider's web. This one is a bit matted, otherwise it wouldn't hold together.

Vous voyez qu'on démarre grand pour ensuite, après feutrage, arriver à une plus petite dimension et elle aura perdu quatre cinquième de sa grandeur.

You see, we start big because then after felting we're getting to a smaller and smaller size and it will have lost four fifths of its size.

Donc on a plusieurs cônes : celui-ci pour faire les chapeaux à haute forme, à calotte plate, celui-ci sert à faire des manchons - ce sont des bandes de tissu qui vont servir au garnissage ou aux modistes pour faire des chapeaux cousus - celui-ci là-bas sert à faire le béret des chasseurs alpins qu'on appelle la tarte - c'est le seul béret en poil de lapin - et celui-ci servait pendant la seconde guerre mondiale quand les Allemands avaient réquisitionné les usines à Chazelles pour fabriquer des chaussons pour leurs soldats qui partaient sur le front russe, voilà, car c'est très résistant et imperméable.

So, we have several cones: this one for making the tops of the hat, the skull cap, this one for mufflers, these are strips of cloth which provide a decoration, or for the fashionable to make hand sewn hats, that one over there is for making a mountain soldier's beret that we call a pie - that's the only rabbit skin beret - that, that was used during the second world war when the Germans requisitioned the factories in Chazelles to make bootees for their soldiers who were going to the Russian front, you see, because there are very strong and water proof.

Donc je vous l'ai dit, la cloche elle est très fragile, on dirait une toile d'araignée, donc, pour la feutrer, on ne va pas la passer directement à la machine. On va lui donner un premier feutrage manuel. Et c'est le travail du semousseur.

So, as I told you, the bell is very fragile, we could say a spider's web, so in order to felt it, we are not going to send it directly in to the machine. We are going to give it its first felting by hand. This is the work of a semousseur.

Après il y a le travail de finition à faire:

And then, there is the finishing work to do:

Vous avez celui-ci, c'est le feutre ras, c'est le plus commun. Celui-ci, c'est le flamand, il a un aspect fourrure. Et celui-ci s'appelle le 'taupé', il a un aspect velours, c'est le plus beau, mais aussi le plus cher. Pour obtenir un feutre ras, on utilise une ponceuse, avec un papier de verre très fin. Un travail difficile car il ne faut pas faire de trou, sinon la cloche serait mise à la poubelle. Pour le flamand, au départ on choisira du poil de lièvre, car il est plus long. Et avec cette machine, la carleteuse, cette petite brosse métallique va venir tirer le poil et lui donner cet aspect fourrure. Pour le taupé, le plus beau, le plus doux, on va utiliser une peau de chien de mer. Le chien de mer, c'est un requin, et quand sa peau est sèche, elle râpe, elle a des petits crochets et on dirait une râpe.

You have this one, that's shaved felt, that is the most common. This is the Flemish, it has a furry look. And this one is called the mole, it has a velvety look, it is the most beautiful, but also the most expensive. To get a shaved felt, we use a sander with a very fine sand paper. It is a difficult job as we must not make a hole or it would end up in the bin. For the Flemish, at the outset we will choose a hare's pelt, because that's the longest. And with this machine, the "carleteuse", this little metallic brush is going to just pull back the skin and give it a furry look. For the mole, the softest, we are going to use the skin of a dogfish. The dogfish is a shark and when its skin is dry, it grates, it has little hooks and we would say grate.

Alors ici donc on arrive, donc, à l'appropriage. Alors l'appropriage pour transformer la cloche en chapeau, eh bien il faut des moules, des formes. On en a pas mal. Vous pouvez reconnaître quelques formes comme les casquettes, le calot militaire, canotier, béret des chasseurs alpins. Alors tous ces moules c'est du bois de tilleul. C'est un bois qui ne tache pas le feutre et surtout, eh bien il résiste à la vapeur.

So here then we are getting to the transformation. So the transformation to change the bell into a hat, and well we have to have some moulds, some frames. We need quite a lot of them. You can recognize some frames as head pieces, the military helmet, the boater, the mountain soldiers's beret. So, all these frames, they are made from linden wood. It is a wood that does not mark the fur, and especially, well it is resistant to steam.

Le chapeau aujourd'hui n'est plus, bien sûr, de rigueur. Mais le déclin a entamé une nouvelle vie, comme une affirmation d'individualité et de style.

Hats today are no longer of course fashionable. But the decline has let it find a new life, as a way to affirm an individual style. You have to be daring to wear a hat today and according to Madame Bolomier, it is rather the young people who do it:

Il faut être osépour porter un chapeau aujourd'hui et selon madame Bolomier ce sont plutôt les jeunes générations qui le font:

Whether it be the millinery of fur, or straw, or fabric, there has been a decline since the 1960s because we wear the hat less and less; why do we not wear the hat any more? It is because it is a matter of fashion, a matter concerning a change of way of living, or mentality. In the 60s, maybe even 68, 70 a little bit after the popular uprising[1], there was a rejection of the hat which was associated with the bourgeoisie, with constraint, and we could say that since the 1990s on the other there has been a rebirth of the hat and the hat is worn today by young people.

Que ce soit chapellerie de feutre de poil ou chapeau de paille ou chapeau de tissu, il y a eu un déclin dans les années 1960, parce qu'on portait tout simplement de moins en moins le chapeau, et pourquoi on portait pas le chapeau, plus le chapeau? C'est parce que c'était une question de mode, une question de changement de vie, de mentalité. Dans les années?peut-être plus tard même, 68, 70, un petit peu après le mouvement, il y a eu le rejet du chapeau qui était apparenté à la bourgeoisie, à la contrainte? et on peut dire que depuis les années 1990 au contraire il y a une renaissance du chapeau et que le chapeau est aujourd'hui porté par des jeunes.

Phillippe Noiret[2], Michal Serrault[3] are men who still wear a hat and very, very nice hats too. Some films have had quite a role for the hat, the film, l'Amant[4], I don't know if you way it, that young woman who wears a very nice man's hat which was made but the say by the house of Motch-Hermes, there was then a fad for the hat and in that style and notably among the young.

Philippe Noiret, Michel Serreau, sont des hommes qui portent encore un chapeau et de très très beaux chapeaux. Certains films ont eu un rôle considérable, par exemple, le film 'l'Amant', je ne sais pas si vous l'avez vu, cette jeune femme qui porte un très beau chapeau d'homme, qui a été d'ailleurs fabriqué par la maison Motsch-Hermès, il y a eu ensuite un engouement pour le chapeau et cette forme-là et notamment par les jeunes.

[1] In 1968 there was a popular uprising in France.

$Id: 2002_12_soc_fr.htm 17 2010-04-03 11:44:00Z alistair $

[2] Phillippe Noiret (1930-2006) was a very popular actor who made more than 100 films.

 

[3] Michal Serrault (1928-2006) was a very popular actor who made more than 150 films.

 

[4] L'Amant (the lover) 1992 movie directed by Jean-Jacques Annand starring Jane March and Tony Leung.

 

$Id: 2002_12_soc.htm 6 2010-02-05 10:37:26Z alistair $


With questions or for more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated Sunday 16th May 2010

Valid HTML 4.01 Transitional