up

Articles de La Guinguette - 2001 - avril - société


Chercher les traductions
Articles de La Guinguette - Articles à traduire
Index (php)
Index (htm)
Statistiques (php)
Statistiques (htm)
Année
Catégorie actualité culture société
Mois
Présentation seul côte à côte
^^ article ^^ << paragraphe précédent (01) paragraphe suivant (03)>>

Les sans-papiers

The without-papers

On les appelle des sans-papiers. Les papiers qu'ils n'ont pas? Des permis de séjour qui leur permettent de résider et de travailler légalement.

We call them the without-papers. What are the papers which they do not have? Permits to stay which allows them to give them both the right to reside and to work.

Sept sans-papiers font la grève de la faim, à Lyon, depuis le 26 février. Ils sont sept, deux femmes et cinq hommes, en situation irrégulière en France, n'ayant pas d'autorisation de séjour en règle. Il y a trois Algériens, deux Marocains, un Tunisien et une Chilienne. Tous ces gens ont un point commun: ils ont vécu longtemps en France, puis, pour différentes raisons, ils sont repartis dans leur pays. Maintenant, ils voudraient rester en France mais le gouvernement refuse de légaliser leur situation. Pour attirer l'attention de l'opinion publique, ils ont choisi de faire la grève de la faim.

Seven without-papers have been on hunger strike in Lyon since 26 February. There are seven of them, two women and five men, illegal immigrants in France not having a valid visitor's visa. There are three Algerians, two Moroccans, a Tunisian and a Chilean woman. All of these people have one thing in common; they have been living for a long time in France, then for different reasons they returned to their own country. Now they would like to remain in France, but the government refuses to legitimise their situation. To attract public attention they have chosen to go on hunger strike.

Tania, nous explique son propre cas:

Tania, explain to us your own case:

Je viens du Chili, oui...

I come from Chile you see...

Je suis née en France. je suis partie à l'âge de onze ans, et je suis revenue, il y a... ça va faire un an.

I was born in France, I left at the age of eleven, and I returned a while ago, a year ago now.

Selon la loi, comme j'ai quitté le territoire plus de cinq ans, j'ai pas le droit à être régularisée.

According to the law, as I left more than five years, I do not have the right to live here.

J'ai reçu un refus de la préfecture où ils me donnaient un délai d'un mois pour quitter le territoire français, et sinon, j'allais avoir une reconduite à la frontière.

I received a refusal from the local authority and they gave me a month's notice to leave French territory and if not I would be deported.

Si on fait la grève de la faim, c'est justement pour améliorer notre avenir, et puis pour pouvoir enfin avoir des papiers et puis vivre normalement comme tout le monde sur le territoire français.

If we are on hunger strike, it is simply to improve our future and then to be able to have papers at last and then to live normally as everyone in France.

Ils ont quelques personnes pour les soutenir. Stéphane Berger fait partie de ceux-là. Il explique pourquoi il prend leur parti. Nous l'avons rencontré il y a quelques jours.

They have some people to support them. Stéphane Berger is one of them. He explains why he takes their side. We met him several days ago.

Parce que c'est sept personnes qui sont... qui ont des attaches très fortes avec la France ou qui sont présentes ici depuis très longtemps ou qui ont des liens parentaux très proches avec des gens qui vivent ici déjà, et donc, il y a, pour moi, une légitimité... leur légitimité à vouloir vivre ici... bon, légalement, bon, ça se discute pas... alors que, bon, la préfecture ou l'État français, les refuse..., refuse leur régularisation sous des prétextes administratifs sans étudier leur situation réelle, voilà.

Because there are seven people who are... who have very strong links with France or who have been here for a very long time or who have close family ties with people who live here already, and so, there is, as I see it, a legitimacy... their legitimacy to want to live here... well, legitimately, well that is beyond discussion... whilst, well, the town hall or the French state is refusing them.... refusing their papers on administrative pretexts without studying their real situation, there you are.

Ils sont hébergés dans une salle d'un bâtiment oecuménique. Sur le sol, des matelas sont étendus. Les grévistes restent allongés toute la journée. Ils sont faibles, ils ne boivent que de l'eau et du thé. Après tant de jours de privation, ils souffrent cruellement, on s'en doute.

They have accommodation in a room of the ecumenical building. On the floor, the mattresses are rolled out. The strikers remain lying all day long. They are weak. They only drink water and tea. After so many days of deprivation they are suffering cruelly, no doubt about it.

Hier, ça allait vraiment pas, j'ai dû passer presque toute la journée couchée parce que j'avais des douleurs musculaires très très très fortes, et puis bon, ben après j'ai pris un comprimé pour les douleurs et puis aujourd'hui, ça va un peu mieux. J'ai pu dormir au moins quatre, cinq heures d'affilée et ça m'a permis de récupérer un peu au niveau physique.

Yesterday, things we3re not going very well, I had to pass almost all the day in bed because I had very very strong muscular pains, and then well, well afterwards I took a pill for the pain and then today, things are going a bit better. I was able to sleep at least four, five hours straight and that enabled me to recover a bit on the physical level.

Malgré ça, ils n'envisagent pas d'abandonner.

Despite that, they are not envisaging giving up.

Non, pas du tout parce que, au Chili, j'ai passé des choses plus horribles qu'une grève de la faim en France. Et c'est un choix que j'ai fait. Je me suis jamais habituée au Chili, je ne vois pas pourquoi je devrais retourné dans ce pays, déjà que c'est pas le mien, c'est le pays de mes parents mais pas le mien, et mon pays, c'est la France, et c'est pour ça que je veux rester ici et que je vais faire tout pour rester ici, même s'il faut faire une grève de la faim et puis il faut avoir des séquelles après, parce que, bon..., c'est logique, je vais le faire. Je veux plus retourner au Chili, moi, plus pour y vivre au moins.

No, not at all, because in Chile I experienced things much worse than a hunger strike in France. So it is a choice which I have made. I never got used to Chile, I do not see why I must return to that country since it is not mine, it is the country of my parents but it is not mine, my country is France and so that is why I want to sty here and I am going to do everything to stay here even if it is necessary to go on hunger strike and then it will be necessary to deal with the consequences because, well, it is logical, I am going to do it. I do not want to go to Chile any more, personally, to live there at least.

Mourad est Tunisien, il a vécu en France jusqu'à la mort de son frère. Puis il est retourné en Tunisie. Mais il ne s'habitue pas là-bas, la vie est difficile. Maïssa est Algérienne. Elle vit en France depuis l'âge de trois ans. En Algérie, son père veut la marier de force. Tous les grévistes ont décidé de rester solidaires, jusqu'au bout.

Mourad is a man from Tunisia; he lived in France until the death of his brother. Then he went back to Tunisia. But he did not get used to things over there, life was difficult. Maïssa is a woman from Algeria. She has lived in France since the age of three. In Algeria her father wanted to force her to marry. All of the strikers have decided to stay together, to the end.

Quand on a décidé de faire la grève de la faim, on a dit qu'on allait jusqu'au bout, et le bout, c'est pas nous qui allons le décider, c'est la préfecture et le ministère qui va décider quel bout on va... jusqu'où on va arriver. Mais nous, on est prêts à tout.

When we decided to go on hunger strike we said we were going to the end, and the end, it is not we who are going to decide that, it is the regional governor and the minister who are going to decide what end we are going to... where we are going to finish. As for us, we are ready for anything.

Pour l'instant, la préfecture ne leur propose qu'un permis de séjour d'un an. Ils ont refusé.

For the moment, the local authority is only offering them a temporary permit for a year. They have turned it down.

Alors, le pire..., je sais pas. Mais, disons que c'est vrai que là, ça fait trente-huit jours, aujourd'hui c'est le trente-huitième jour de grève de la faim, donc, plus les jours avancent, plus leur état de santé se dégrade, donc, effectivement, ben, tout le monde espère qu'il y aura une solution trouvée avant qu'il se passe quelque chose de grave, voilà.

So, the worst... I don't know. But let's say that it is true that now, it is 38 days, today is the 38th day of the hunger strike, so the more the days pass, the more their state of health deteriorates, then, effectively, well everyone is hoping that there will be a solution found before something serious happens, there it is.

Les dernières élections, qui ont porté la gauche au pouvoir, n'ont pas changé grand chose.

The last elections which brought the left to power have not changed anything much.

Bon, il y a effectivement des élus qui ont fait des démarches, mais pour l'instant ça a pas trop débouché sur grand chose, on va dire.

Well there are effectively some people elected who have made steps, but for the moment that has not initiated anything much, we must say.

Quand on demande à Tania comment elle ressent la régularisation, par différents pays d'Europe de l'ouest, des Kurdes, récemment arrivés en masse, clandestinement, sur un bateau, elle n'a pas de rancoeur, pas de jalousie, au contraire.

When we asked Tania how she feels about the settlement by different countries in the east of Europe of the Kurds recently arrived in mass, clandestinely on a boat, she has no anger, no jealousy, on the contrary:

Ben, je suis contente pour eux parce que, il y en a beaucoup qui arrivent clandestinement, pas massivement, et ils ont pas la même chance. Je suis très heureuse pour eux et j'espère qu'ils vont pas avoir... pour un an, et puis dans un an, ils ne vont plus avoir de papiers .... et s'ils veulent retourner un jour dans leur pays, eh bien qu'ils le fassent, mais que le gouvernement français les foute pas dehors parce qu'ils sont quand même menacés dans leur pays et ils ont le droit de vivre dans n'importe quel pays tranquillement comme tout le monde.

Well, I am happy for them because there were a lot of them who arrived clandestinely, not massively, and they do not have the same chance. I am very happy for them and I think that they are going to stay, for one year, and then in a year they are not going to have papers any more... and if they want to return to their country one day, and they may well do that, but then the French government may not lock them out because they are still threatened in their own country and they have the right to live peacefully in whatever part of the country as everyone.

Note additionnelle: Les sans-papiers de Lyon qui faisaient la grève de la faim ont obtenu satisfaction le 15 avril. Leur situation va être régularisée. Ainsi, ils ont pu mettre fin à leur grève.

Additional note: The without-papers of Lyon who were on hunger strike got satisfaction on 15th April. Their situation is going to be legitimised. So they have been able to put an end to their strike.

$Id: 2001_04_soc_fr.htm 17 2010-04-03 11:44:00Z alistair $

$Id: 2001_04_soc.htm 4 2010-02-03 20:03:32Z alistair $


With questions or for more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated Sunday 16th May 2010

Valid HTML 4.01 Transitional