up

Articles de La Guinguette - 2002 - avril - actualité


Chercher les traductions
Articles de La Guinguette - Articles à traduire
Index (php)
Index (htm)
Statistiques (php)
Statistiques (htm)
Année
Catégorie actualité culture société
Mois
Présentation seul côte à côte
^^ article ^^ << paragraphe précédent (01) paragraphe suivant (03)>>

Jean-Marie Le Pen bouleverse les élections présidentielles

Jean-Marie Le Pen knocks the presidential elections for six

Tout est possible, parce que, voyez, les électeurs, là, ils ont fait preuve d'audace. Ils ont fait preuve de lucidit eté ils peuvent continuer parce qu'ils en ont assez de l'état dans lequel était la France. Ils manifestent leur volonté de changement. Jean-Marie Le Pen est l'homme du rassemblement, donc tout est possible.

Everything is possible, because, you see, the voters have proven their audacity. They have proven their lucidity and they can carry on because they have had enough of the state which was France. They are showing their desire for change. Jean-Marie Le Pen is the man of the people, so everything is possible.

Ma réaction, c'est que je suis au paradis.

My reaction is that I'm in paradise.

Des militants du Front National, le parti de Jean-Marie Le Pen, fêtent un résultat électoral qui a envoyé des ondes de choc partout dans le pays. Le Pen a recueilli environ 17 pour cent des voix. Le premier ministre Lionel Jospin ne sera pas présent au second tour des élections présidentielles, ce qui n'était pourtant pas envisageable avant le vote. Il a même annoncé qu'il allait se retirer de la vie politique.

The militants of the National Front, Jean-Marie Le Pen's party, are celebrating an electoral result which has sent shock waves throughout the country. Le Pen has gained approximately 17% of the vote. The Prime Minister Lionel Jospin won't take part in the second round of the presidential elections, which wasn't foreseen before the vote. He has even announced that he is going to retire from political life.

Le second tour mettra donc en présence le président sortant Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen.

The second round will therefore bring the current President Jacques Chirac and Jean-Marie Le Pen together.

Le slogan de Le Pen est 'La France pour les Français'. Son discours dénonce les immigrés comme étant la source de tous les maux de la société française. Son score est une catastrophe, en premier lieu pour la population immigrée, mais c'est aussi vécu comme une honte pour le pays devant la communauté internationale.

Le Pen's slogan is 'France for the French'. His speeches denounce immigrants as being the source of all evil in French society. This result is a catastrophe, firstly for the immigrant population, but it's also believed to be an embarrassment for the country in the face of the international community.

Pour les militants socialistes réunis avant les résultats en direct transmis à la télévision, le choc a été total:

For the socialist militants gathered in front of the results being transmitted directly to television, the shock was total:

C'est pas vrai! C'est pas croyable!

- It's not true! It's unbelievable!

Lionel Jospin 16%, François Bayrou 6,6%, Arlette Laguiller 6,4%, Jean-Pierre Chevènement 5,3%...

Lionel Jospin 16%, Francois Bayrou 6.6%, Arlette Laguiller 6.4%, Jean-Pierre Chevenement 5.3%...

Il y a plusieurs explications à ce résultat. D'abord il y a eu un taux d'abstention d'environ 40 pour cent, ce qui bat tous les records. Et c'était surtout dans des quartiers qui soutenaient traditionnellement le Parti Socialiste. Jospin n'a pas mené une campagne électorale très dynamique; son image est assez froide, et c'est clair qu'il n'a pas réussi à mobiliser tous ses partisans.

There are several explanations for this result. Firstly, there was an abstention rate of approximately 40%, which exceeds all records. And that was mostly in districts which traditionally support the Socialist Party. Jospin didn't conduct a very dynamic electoral campaign; his image is somewhat cold and it's clear that he didn't manage to mobilise all his supporters.

Il devait aussi se battre contre trois partis d'extrême gauche et contre trois 'alliés' de son gouvernement de coalition qui se sont présentés contre lui. Cela s'est traduit par une grande dispersion des voix, et ses militants ont été prompts à condamner tous ces concurrents qui auraient dû être dans son camp:

He also had to fight against three extreme left parties and against three 'allies' from his coalition government who stood against him. This translated into a big split of votes and his militants were quick to condemn all the competitors who ought to have been in his camp.

C'est un gros choc, oui... parce que c'est un déni de démocratie après 5 ans de ce que je considère personnellement comme étant du progrès social. Personnellement, je pense que la responsabilité est largement due à la position des parties d'extrême gauche en France qui, dans une démarche totalement mortifère, ont décidé de mener à ça, voilà... d'extrême gauche, Arlette Laguiller, Olivier Besancenot, et dans une moindre mesure, monsieur Glukstein, ont une large part de responsabilité.

It's a big shock, yes, ... because it's a denial of democracy after five years of what I consider to be social progress. Personally, I think that the responsibility is largely due to the position of the extreme left parties in France, which, in a totally deadly move, decided to lead to this... the extreme left, Arlette Laguiller, Olivier Besancenot, and to a lesser extent, Mr. Gluckstein, take a large part of the responsibility.

Ce soir, on est assez secoués, hein. C'est un réel danger pour la démocratie de voir Le Pen à 17%. Je pense que l'éparpillement des voix au premier tour entre les candidats d'extrême gauche et Chevènement ont contribué à la défaite de Jospin au premier tour. Donc c'est... c'est assez dramatique quoi.

This evening we are pretty shook up, eh? This is a real danger for democracy to see Le Pen with 17% of the vote. I think that the spread of votes in the first round between the candidates of the extreme left and Chevenement contributed to the downfall of Jospin in the first round. So it's... it's pretty dramatic.

La décision du président Jacques Chirac d'exploiter le thème de la sécurité a aussi ouvert la porte à Le Pen: cela a focalisé le débat sur son terrain de prédilection. Chez les Chiraquiens, il y avait de l'ambiance bien sûr:

President Jacques Chirac's decision to exploit the theme of security also opened the door for Le Pen. It focused the debate on his ground of partiality. For the Chirac supporters there was certainly an atmosphere:

Le Pen étant au second tour, bon, c'est vrai que ça nous facilite la tâche. Mais bon, voir Le Pen au second tour, pour l'image de la France à l'étranger, c'est pas vraiment souhaitable. Donc, c'est mitigé, mais bon, on est quand même un peu soulagé, quoi.

Le Pen being in the second round, good, it's true that it will make the task easier for us. But seeing Le Pen in the second round, for the image of France abroad, is really not desirable. So, it's mixed, but ok, we are slightly comforted, eh.

D'abord, je constate que Jacques Chirac a fait un score à peu près équivalent à celui qu'il avait fait en 95. Le séisme politique vient d'ailleurs, vient de Jean-Marie Le Pen qui sera au deuxième tour de l'élection présidentielle. Bon, je crois que les socialistes sont en train de payer l'insécurité qu'ils ont amené, ou ils ont pas su résoudre l'insécurité dans notre pays. Non, voilà, le problème est là et tout simplement là. C'est pas l'usure du pouvoir, comme le raconte Jean-Marie Le Pen, des deux candidats, c'est simplement que les gens ont voté parce qu'ils se sentent pas bien dans leur ville, dans leur quartier, dans leur communes. Ils ont des problèmes permanents, donc, maintenant, ils ont un vote de réaction, voilà. Et je pense qu'on verra ce vote une fois, et peut-être pas deux.

First, I notice that Jacques Chirac achieved a score pretty much equivalent to that which he had in 1995. The seismic politics come from somewhere else, from Jean-Marie Le Pen, who is in the second round of the presidential elections. OK, I believe that the socialists are in the process of paying for the insecurity which they brought about, whereby they didn't know how to resolve the insecurity in our country. No, there it is, the problem is that and quite simply that. It's not the ravages of power, as Jean-Marie Le Pen would have it of the two candidates; it's simply that the people voted because they didn't feel good in their city, their district, in their communities. They had permanent problems, therefore, now, there has been a vote of reaction, and there we have it. And I think that we'll see this vote once, but perhaps not twice.

Mais tous les raisonnements sur les campagnes et la dispersion des voix ne cache pas le fait qu'un français sur cinq se prononce pour des programmes hostiles aux immigrés. Pourquoi l'extrême droite? Pourquoi Le Pen?

But all the reasoning on the campaigns and the split of votes doesn't hide the fact that one French person in five stands up for the programmes which are hostile to immigrants. Why the extreme right? Why Le Pen?

Pourquoi? Parce qu'il est français. Je pense qu'il y a que lui qui peut nous redonner la France de Louis XIV.

Why? Because he is French. I think there is only him who could give us back the France of Louis XIV.

Leur joie est totale.

Their joy is total.

Ben moi ma réaction, c'est que maintenant, on est au deuxième tour, hein, c'est la tef. Et puis bon, maintenant, la souveraineté de la France, on va voir, on va voir... ça devait arriver depuis des années et des années, on répète, on répète toujours les mêmes choses, et moi je veux dire, le Pen au deuxième tour, ça devait arriver. le seul homme à dire la vérité, c'est qui? C'est Jean-Marie Le Pen, depuis des années. On le sait, les problèmes, l'insécurité, l'immigration et ce qui s'en suit. Donc, voilà, quoi, voilà!

Well, now, my reaction, it's that now we have the second round, eh, it's LA TEF And then good, now, the sovereignty of France, we will see, we will see... it's been happening for years and years, we always repeat the same things, and I'd like to say, Le Pen in the second round, it had to happen. The only man to tell the truth, was it him? It's been Jean-Marie Le Pen for years. We know it all, the problems, the insecurity, immigration and all that comes with it. So, hey presto, there you are!

Et ça donnera une mauvaise image de la France à l'étranger? Bien sûr les militants sont persuadés que non.

And it gives a bad image of France abroad? For sure the militants don't think so.

Pas de tout, pas du tout, pas du tout. En ce qui concerne l'étranger, regardez, dans les pays d'Europe, en Italie, en Autriche, hein, regardez, donc, ça veut dire qu'au bout d'un moment les gens, au bout d'un ras le bol, ils ouvrent les yeux et ils voient. Ils ont plus le choix. Maintenant, bon, au deuxième tour, monsieur Chirac, monsieur Le Pen. Reste à savoir ce que vont faire les gens de gauche. Libre à eux de choisir.

Not at all, not at all, not at all. With respect to abroad, look, in the European countries, in Italy, in Austria, eh, look, therefore, that means at the end of the day the people, totally sick and tired of it all, they open their eyes and they see. They no longer have a choice. Now, good, in the second round, Mr Chirac, Mr Le Pen. It remains to be seen what the guys from the left are going to do. It's up to them to choose.

$Id: 2002_04_act_fr.htm 17 2010-04-03 11:44:00Z alistair $

$Id: 2002_04_act.htm 4 2010-02-03 20:03:32Z alistair $


With questions or for more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated Sunday 16th May 2010

Valid HTML 4.01 Transitional