up

Articles de La Guinguette - 2004 - juin - société


Chercher les traductions
Articles de La Guinguette - Articles à traduire
Index (php)
Index (htm)
Statistiques (php)
Statistiques (htm)
Année
Catégorie actualité culture société
Mois
Présentation seul côte à côte
^^ article ^^ << paragraphe précédent (01) paragraphe suivant (03)>>

Le crieur public

The town crier

Les marchés du dimanche matin ont une ambiance estivale à partir du mois de juin. Le soleil brille, les musiciens des rues circulent au milieu de la foule, les gens s'y retrouvent, y discutent.

The Sunday morning markets have a summer atmosphere from the month of June. The sun shines, the street musicians move around in the midst of the crowd, people meet, they talk.

Et à la Croix Rousse à Lyon, l'ambiance est encore plus chaleureuse, grâce à Gérald Rigaud, crieur public.

And in La Croix Rousse in Lyon, the atmosphere is even warmer thanks to Gérald Rigaud, the town crier.

Je ne suis pas bohème, pour t'écrire ce poème,
Mais je reste moi-même, pour te dire que je t'aime.

I am not a bohemian, to write to you this poem
But it remains to me to tell you that I love you.

Depuis deux mois, maintenant, à 11 heures précises, une foule se rassemble sur la grand-place devant la mairie, pour écouter les dernières nouvelles du quartier. Gérald crie des messages adressés de voisins à voisins, des petites annonces ou des déclarations d'amour. Les gens paient une petite contribution pour faire lire leur message et déjà il y a des accros. Ce n'est pas la première fois par exemple que Romain envoie ses poèmes à Laura par l'intermédiaire du crieur public:

For two months now at 11 o'clock exactly a crowd assembles in the main square in front of the town hall to hear the latest news in the neighbourhood. Gérald calls messages addressed from neighbours to neighbours, classified advertisements or declarations of love. People make a small contribution to have their message read and already there are some who are hooked. It is not the first time that Romain sends his poems to Laura by the intermediary of the town crier.

Il y a dix ans. Il y a un petit garçon qui était ici, qui a dit, «Oh mais je le connais, Romain, c'est mon copain. Oh mais je connais Laura aussi, elle est là». Elle était là, alors j'ai dit «Laura, dis donc, tu as vu. Mais tu connais Romain?»Oui.»Et tu savais qu'il t'aimait?»Oui.» Allons-y...

Ten years ago, there was a little boy who was here who said "Oh but I know him, Romain, he is my pal. Oh but I know Laura too, she is there". She was there, so I said "Laura, tell me then, you saw. Do you know Romain?". "Yes". "And did you know that he loved you". "Yes". Let's go ...

Gérald a trouvé son inspiration dans un roman policier:

Gérald found his inspiration in a police novel.

Avant il y avait des officiers, c'était des gardes champêtres généralement, qui colportaient les informations, mais officielles, de village en village, à la campagne. Et moi, j'ai lu dans un bouquin de Fred Vargas «Pars Vite et Reviens Tard»référence dans les archives?, un roman policier, un personnage de crieur public, mais c'était romancé, c'était de la fiction, et je me suis dit que ça serait bien de ramener ce média, en fait, parce qu'à l'heure du multimédia de masse un petit média de place, ça fait vraiment pas de mal et en fait ça marche parce qu'on peut se parler comme ça et que c'est les gens du quartier qui se parlent les uns aux autres et c'est à taille humaine. Et on manquait vraiment de média à taille humaine.

Before there were police, there were the rural guards who peddled information, official information, from village to village on the countryside. Personally I have a book by Fred Vargas "Pars vite et reviens tard", a police novel, a character of a town crier, but it was sentimental, it was fiction and I said to myself that it would be good to bring back this media, in fact, because at the time of mass multimedia, a little local media that is really not bad and in fact it works because we can talk like that and it is the people of the neighbourhood who are speaking to one another and it is on a human scale.

Pendant ces séances on retrouve toute la vie du quartier:

During the sessions, we find all the life of the neighbourhood.

Alors, à la boucherie Candella, qui est rue Perrot, juste avant le Chanteclair là, et bien, si vous y allez et que vous dites le mot de passe, alors comme ça chez Candella ils sont sympas, eh bien vous avez une super promo le gigot pour la fête des Mères et vous avez du 13.50 le kilo au lieu de 15.96.

So, in the butcher Candella's which is in rue Perrot just in front of Chanteclair over there, if you go there and give them the password, then as they are very nice over there at Candella's, well they have a great offer, a leg of lamb for mother's day and you only pay 13.50 euros per kilo instead of 15.96 euros.

Nat, si tu m'as pas enregistré «Le coeur des hommes» je te parle plus.

Nat, if you do not record "The heart of men", I won't speak to you any more.

Colocataire expérimentée, non diplômée, cherche colocation. Vous venez me voir, j'ai le numéro. Elle a l'air sympa.

Experienced female house sharer, not a graduate, looks for a house share. Come and see me, I have the number, she is very nice.

J'aimerais savoir pourquoi mes clients ne laissent pas de messages dans ma boîte. Signé Christophe. C'est celui qui est au Diable Rouge, rue d'Austerlitz, au bout de la rue d'Austerlitz, quand ça descend là, il y a personne qui lui laisse de messages. Faites-lui plaisir.

I would like to know why my customers don't leave messages in my mail box. Signed Christophe. He is the one in rue d'Austerlitz when you go down over there; there is no one who leaves him messages. Make him happy!

Le sage ne pleure ni les vivants ni les morts. Il n'y a jamais eu un temps où je n'étais pas, ni toi, ni tous ces princes des hommes. Jamais nous ne cesserons d'être, l'irréel n'a pas d'être, le réel ne cesse jamais d'être.

The wise do not cry; neither do the living nor the dead. There has never been a time when I was not, neither you, nor all the princes of men. We will never cease to be, the unreal not to be, the real never cease to be.

Disons qu'il a l'humour indulgent:

Let's say that he has an indulgent humour.

Proverbe à faire partager. Nul sans elle, n'a le pouvoir de saisir ce qui est proche. Génuflexion (c'est joli!), je la relance. Nul, sans elle, n'a le pouvoir de saisir ce qui est proche. Deux fois, c'était peut-être un peu de trop...

Proverb to be shared. Nothing without her has the power to seize what is near. Genuflexion (that's nice), I revive it. Nothing without her has the power to seize what is near. Twice, that's a little too often...

Les valeurs humaines elles se perdent, mais grave, mais parce qu'il y a tout qui fait pour qu'on se parle pas, on a peur des gens, on a notre petite vie, on reste dans nos petites vies, on n'ose plus, quoi, aller devant, parce qu'on peut se prendre un coup de couteau, on peut se faire écraser, j'en sais rien, ... on est dans la peur constante et puis en plus on n'a pas de fric et il y a pas de boulot et voilà... eh non, putain, on a besoin de se détendre, de se parler, d'être heureux, quoi. On a le droit au bonheur dans notre vie et le bonheur ça passe par parler avec les gens, quoi.

Human values are lost because there are so many things which make sure that we do not speak to one another, we fear people, we have our little lives, we stay in our little lives, we do not take chances any more, so consequently because we can take being stabbed, we can take being run down, I know something about it, we are constantly afraid and what's more we don't have the money and there is no work and there you are... oh no, bother, we need to loosen up a bit, to talk to one another, to be happy. We have a right to happiness in this life and happiness is what happens when people talk to one another, right!

Vanessa.. Vanessa? Où es-tu? Que fais-tu? Que deviens-tu? Te souviens-tu? Dans mes insomnies, tu habites. Désir de te revoir, ici ou ailleurs. Il n'y a pas d'âge pour être adorable. C'est signé Guy.

Vanessa... Vanessa? Where are you? What are you doing? What has become of you? Do you remember? In my sleepless nights you are alive. Wanting to see you again, here or elsewhere. He is not old enough to be adorable. Guy.

Oh là, là, c'est énorme. Ce message s'adresse à ma fille, donc ne le transmettez que si vous êtes sûr qu'elle est dans votre public du jour. C'est une de vos fidèles. Vous ne pourrez pas ne pas la reconnaître, vous l'avez sans doute reconnue dans l'assistance avec ses bouclettes brunes, ses petites lunettes rouges, et son sourire inimitable. Bref, je vous remercie du fond du coeur de bien vouloir lui passer ce petit message personnel. Élise, je t'aime et t'admire, je suis très fière du personnage que tu es devenue. Ta maman. Anne-Marie.

Oh gosh, it is huge. This message is for my daughter, so only send it to her when you are sure that she is in the audience. It is from one of your faithful fans. You won't be able to miss her, you have without doubt seen her in the crowd with her brown curls, her little red eyes and her inimitable smile. So I thank you very much and want you to pass her this little personal message. Elise, I love you and admire you; I am very proud of the person you have become. Your mum Anne-Marie.

La formule marche et l'audience ne cesse de s'accroître: aujourd'hui ce sont environ 300 personnes qui se retrouvent à ce rendez-vous hebdomadaire:

The formula works and the crowd never stops growing. Today there are about 300 people who meet at the weekly gathering.

Je prends beaucoup de plaisir à venir là, voilà, ça m'aère le dimanche matin.

It brings a lot of pleasure coming here, yes; it is a breath of fresh air every Sunday morning.

Maintenant à l'heure d'aujourd'hui il y a très peu de choses qui rassemblent les gens et c'est un moment que beaucoup de gens partagent et je trouve que ça fait chaud au coeur.

In this day and age, there are not many things which bring people together and it is a good moment which many people share, and I find that it warms my heart.

C'est un moment de bonheur. Et je sais pas, il a réussi à faire quelque chose de... enfin, je sais pas, un moment vraiment où il fait passer beaucoup de choses.

It is a moment of happiness. And I don't know, he has succeeded in doing something... in the end, I don't know, a real moment when he has many things happen.

Un grand moment de convivialité et de rapprochement des gens autour de la place publique et donc on revient à des valeurs qui sont intéressantes, je trouve.

A big moment of conviviality and of bringing people together around the public square and then we get back to values which are interesting, I find.

Est-ce que les retrouvailles orchestrées par Gérald vont être reprises ailleurs? Et pourquoi pas chez vous? Mais c'est vrai qu'à la Croix Rousse il est sur un terrain fertile. Cet ancien quartier d'ouvriers de la soie est connu pour la chaleur de sa communauté.

Are these meetings brought about my Gérald going to be taken up elsewhere? And why not in your neighbourhood? Well it is true that in Croix Rousse he is on fertile ground. This old neighbourhood of silk workers is known for the warmth of its community.

Sur mon côteau, la vie est douce,
L'air est léger,
Le ciel est beau,
Je l'aime bien,
Mon bon côteau,
Mon vieux plateau de la Croix Rousse.
Ma Croix Rousse est une campagne,
Au coeur d'une ardente cité,
C'est la ville et c'est la montagne
C'est le calme et c'est la gaîté,
C'est le plus charmant coin de France,
Pour les jeunes et les anciens,
Ah mes bons amis
Quelle chance, quel bonheur
D'être Croix Roussiens.

On my hillside, life is soft
The air is light
The sky is blue
I love it well
My good hillside
My old plateau of La Croix Rousse
My Croix Rousse is a country
In the heart of a bustling city
It is the town and it is the hill
It is the quiet and the gaiety
It is the most charming place in France
For people young and old
Ah my good friends
What luck, what happiness
To be people of La Croix Rousse.

$Id: 2004_06_soc_fr.htm 17 2010-04-03 11:44:00Z alistair $

$Id: 2004_06_soc.htm 4 2010-02-03 20:03:32Z alistair $


With questions or for more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated Sunday 16th May 2010

Valid HTML 4.01 Transitional