up

Articles de La Guinguette - 2002 - juillet - société


Chercher les traductions
Articles de La Guinguette - Articles à traduire
Index (php)
Index (htm)
Statistiques (php)
Statistiques (htm)
Année
Catégorie actualité culture société
Mois
Présentation seul côte à côte
^^ article ^^ << paragraphe précédent (01) paragraphe suivant (03)>>

La reconstruction de l'Hermione

The reconstruction of the Hermione

L'Hermione, tel est le nom de la frégate sur laquelle Gilbert du Motier, marquis de La Fayette s'embarqua à Rochefort le 21 mars 1780 pour débarquer à Boston, au bout de 38 jours de traversée de l'Atlantique et rejoindre le général Washington auquel il annonçait l'arrivée des troupes françaises de renfort.

The Hermione, that was the name of the frigate which Gilbert du Motier, Marques of La Fayette boarded in Rochefort on the 21st March 1780 to disembark in Boston at the end of 38 days crossing the Atlantic to rejoin General Washington to whom he announced the arrival of French reinforcements.

Alors en fait ces frégates comme l'Hermione sont des bateaux pas très grands. L'Hermione, précisément, fait à peu près 50 mètres de longueur de coque, 65 mètres hors tout, c'est-à-dire avec le gréement, 11,5 mètres de large, et... c'est pas très grand, hein. Sur ce navire vivaient plus de 300 personnes, 300 hommes, parce que il fallait beaucoup d'hommes évidemment, à la fois pour la manipulation et la navigation, et également, et surtout peut-être, pour la manipulation des canons, puisque n'oublions pas que c'était quand même un navire de guerre, donc il fallait au moins 9 hommes pour faire fonctionner chaque canon.

So, in fact these frigates like the Hermione are not very big boats. The Hermione measures about 50m long in the hull, 65m overall, that is to say with the rigging, 11.5m in the beam, and ... it's not very big. On this ship there were 300 people living, 300 men because it was necessary to have a lot of men of course, on the one hand for all the handling and the sailing, and equally, especially perhaps, for the handling of the cannons, since let's not forget that it was after all a warship, so it was necessary to have at least 9 men to operate each cannon.

Pas très grand à côté des gros vaisseaux de combat peut-être, mais le travail nécessaire pour construire une réplique de l'Hermione est énorme. Car on est bel et bien en train de reconstruire l'Hermione à Rochefort. Maryse Vital, déléguée générale de l'Association Hermione La Fayette, nous présente ce projet grandiose:

Not a big thing along side large warships perhaps, but the work needed to build a reconstruction of the Hermione is enormous, as they are well and truly busily reconstructing the Hermione in Rochefort. Maryse Vital general manager of the organization Hermione La Fayette introduces us to this big project:

Je dirais que l'origine de la reconstruction de l'Hermione est très liée à Rochefort. Rochefort est un lieu qui a été créé au XVIIème siècle, d'abord un arsenal, et puis ensuite la ville s'est créée derrière pour y construire des navires de guerre. Louis XIV cherchait un lieu sur le littoral français pour y installer son arsenal, donc Rochefort a été choisie et on a fabriqué ici pendant à peu près 250 ans à peu près 550 navires. L'Hermione est un de ces bateaux, donc c'est vrai qu'on n'aurait pas pu faire ce bâtiment ailleurs qu'à Rochefort, ça a vraiment aucun intérêt.

I would say that the reconstruction of the Hermione is very much linked to Rochefort. Rochefort is a place that was created in the 17th century, first of all as an arsenal and the later the town was created behind for building warships there. Louis XIV looked for a place on the French coast to house his arsenal, so Rochefort was chosen and they built here over nearly 250 years nearly 550 ships. The Hermione was one of these boats so it is true that we could not have done this building elsewhere but at Rochefort; there was really no interest.

Donc, c'est une frégate, donc un bateau pour l'époque assez... de taille moyenne, on va dire. On faisait beaucoup plus gros, mais déjà pour nous, c'est déjà un projet de longue haleine et une aventure très complète. Donc ce qu'il faut voir un petit peu, c'est que Rochefort, dans les années 80, même dans les années 70, a commencé à réhabiliter son patrimoine maritime, en commençant évidemment par le patrimoine bâti, et tout d'abord la corderie royale. Et puis, au fil du temps, un élément manquait dans cet ensemble: c'était un navire pour expliquer la ville. Donc, voilà comment est né le projet.

So, it is a frigate, so a boat for its time quite... medium size, we could say. There were making many bigger ones, but already for us, it is already a long drawn out project and a very big adventure. So what you have to see a bit is that Rochefort during the 1980s, even during the 1970s, started to restore its naval heritage, starting of course with the architectural heritage and right away with the Royal Armament. And then over the course of time a part was missing in this group: it was a ship to explain the town. So you see that is how the project was born.

En fait, l'Hermione était un navire tout juste construit qui avait fait une campagne sur les côtes françaises, pendant quelques mois, et puis, eh bien, le roi de France a dû choisir celui-là tout à fait par hasard. Aujourd'hui, nous, on met l'accent sur ce navire-là, mais c'était celui, à Rochefort, qui était disponible probablement et qui était un bateau tout neuf. Donc, le roi a dû penser que c'était le bâtiment qu'il fallait.

In fact, the Hermione was a newly built ship which had seen service on the French coastline for several months and then, well, the King of France was forced to choose it at random. Today, we put the emphasis on this ship, but it was that, at Rochefort it was available and was a brand new boat. So the King had to think that it was what was needed.

Alors en fait c'est vrai qu'on aurait pu choisir d'autres bateaux plus connus, sur lesquels on avait plus de documentation... mais non, on s'est pas du tout posé cette question-là, on s'est pas dit 'On va chercher dans les archives le bateau où on aura le plus de choses'. Non, on a vraiment choisi l'Hermione parce que ce navire est lié à l'histoire de La Fayette. La Fayette a utilisé ce bateau pour traverser l'Atlantique pour son deuxième voyage aux États-Unis, en 1780, et pour participer à la guerre d'indépendance américaine. Donc c'est vrai qu'il y avait une symbolique derrière ce navire, d'amitié franco-américaine. Bon... on se souvient de la phrase 'La Fayette, nous voilà!', eh bien, nous, on voudrait faire 'Nous revoilà!', si vous voulez, avec l'Hermione.

So in fact it is true that they could have chosen other boats, better known about which we have more documentation. But no, no one asked that question at all, they said "let's go and search the archives for the boat on which we have most information". No they really chose the Hermione because the ship is linked to the history of La Fayette. La Fayette used this boat to cross the Atlantic on his second journey to the United States in 1780 and to take part in the American War of Independence. So it is true that there was a symbol associated with this ship, Franco-American friendship. Fine... we often recall the phrase "La Fayette - here we come!" Well for us, we would rather they said "Here we come again!", if you like with the Hermione.

On s'est donné quand même une date butoir puisque on a commencé ce chantier il y a maintenant 5 ans, le 4 juillet 97 ... 4 juillet parce que jour de l'indépendance américaine. On s'est donné 10 ans. Donc, normalement, notre date butoir, c'est 2007, voilà. Donc, c'est à la fois loin mais très près. Donc c'est... on a encore beaucoup de travail à faire.

We were given a deadline however when we started this work 5 years ago now on the 4th July 1997... the Fourth of July because it is American Independence Day. We were given 10 years. So normally our target date is 2007, you see. So that is quite a way off but quite soon too. So there is... we still have a lot of work to do.

Le chantier, établi dans un bassin de construction comme autrefois, est immense et ouvert au public. C'est un véritable enchantement de le visiter.

The works set up in the shipyard as in other times is big and open to the public. It is really interesting to visit it.

Alors déjà, nous sommes ouverts tous les jours sauf le 25 décembre et le premier janvier. Donc, vous voyez qu'on a des horaires très très larges d'ouverture. Actuellement nous sommes ouverts de 9 heures à 19 heures. Généralement il y a plusieurs visites guidées par jour. L'été c'est quasiment des visites guidées en continu. Donc les gens peuvent venir aussi en visites libres. Il y a différentes passerelles de circulations qui sont organisées dans le chantier qui permettent de voir le bateau à différents niveaux de construction. Et puis il y a des petits ateliers en parallèle, une forge et un atelier de menuiserie qui fonctionnent le dimanche compris, le weekend compris, afin que le public puisse découvrir à la fois les métiers, puis éventuellement discuter aussi avec les gens qui y travaillent.

So already, we are open every day except the twenty fifth of December and the first of January. So you see that we have very very wide opening hours. At the moment we are open from 9am till 7pm. Generally there are several guided tours per day. Summer is more or less continuous guided tours. Then people can come also for unescorted visits. There are different walkways organized in the works making it possible to see the boat at different stages of construction. There are little workshops at the same time, a blacksmith and a joinery which operate all Sunday, the whole weekend so that the public can find out about the trades and at the same time they can talk with the people who work on them.

Je dirais que les techniques... bon, sont encore connues, hein, il existe différents ouvrages de références sur la construction des bateaux de ce type. Les hommes, finalement, nous les avons, pas forcément des charpentiers de marine, d'ailleurs, il y a des charpentiers de marine dans l'équipe mais il y a aussi des charpentiers qui sont généralement habitués à travailler sur des bâtiments, sur des châteaux, sur des églises, ce genre de choses. Et pour eux, finalement, c'est assez proche comme travail. C'est toujours un travail de tracé et un travail de réalisation suivant un tracé. Et en plus ils étaient finalement habitués aux grosses sections de chênes et aux grosses sections de bois, ce qui n'est pas toujours le cas des charpentiers de marine qui aujourd'hui font plutôt des petites unités. Donc finalement les hommes, on trouve, bon... je pense que si... on souhaite en ce moment augmenter un petit peu le nombre de charpentiers, c'est vrai que ça se trouve pas quand même très facilement pour avoir des très bons charpentiers, mais ça se trouve. Au niveau technique, le problème qui a peut-être été le plus compliqué, c'est plutôt la recherche des bois, parce que en fait nous recherchons des bois tords, c'est-à-dire des bois tordus, et aujourd'hui, les forêts françaises sont plutôt exploitées pour de l'arbre droit, pour faire des poutres de maisons ou de châteaux ou autres, et, un arbre qui va aller de travers, on va plutôt avoir tendance à le couper pour privilégier ses congénères qui vont pousser bien droits. Donc c'est vrai que le chêne tord n'est pas forcément une denrée très facile, à la fois à trouver et aussi à exploiter, parce que quand vous allez couper un arbre avec des branches tordues, une fois sur deux les branches vont se casser en tombant, donc il faut au préalable couper les branches, donc on a fait appel à des métiers un petit peu oubliés qui sont les éhoupeurs, des gens qui montent dans les arbres pour aller couper les branches intéressantes, puisque souvent c'étaient des branches tordues qui nous intéressaient, avant de couper l'arbre lui-même. Voilà un petit peu au niveau technique le problème jusqu'à présent le plus compliqué.

I would say that the techniques... well they are well known there are various ways into understanding the construction of boats of this type. The people at last we have them, not quite ships' carpenters however, there are ships' carpenters in the team but there are also some carpenters who are generally used to working on buildings, on castles, on churches, that kind of thing. So for them in the end, that's close enough for this work. It is always work of following on, so the creative work follows what's already there. So they were already used to large sections of oak, and large section so wood, that is not always the case for ships' carpenters who today make rather small pieces. So in the end, the men we find well... I think that if... we would welcome at the moment increasing a little the number of carpenters, it's true that's not very easy however to have very good carpenters but they're found. On the technical level the problem which perhaps has been the most complicated, is rather the search for the wood because in fact we are looking for curved wood, that is bent wood, and today the French forest are rather operated for straight wood for making timber frames for houses or castles or other things, and branches which are going to go across , we have rather a tendency to cut it to encourage the others which are going to grow quite straight. So it is true that the curved oak is of course a rarity not easily found, first of all to find it and also to use it, because when you are going to cut a tree with twisted branches every other branch is going to be broken by falling, so it is necessary to prepare by cutting the branches so we made an appeal for trades somewhat forgotten such a coppicers, people who climb into the tree to cut the interesting branches since often it is the twisted branches which interest us before cutting the tree itself. So you see a bit of the technical problem which till now is the most complicated.

Sait-on ce qu'est devenu l'Hermione d'origine?

Do you know what became of the original Hermione?

Oui, on sait ce qu'est devenue l'Hermione à l'origine. En fait le bateau a coulé suite à une erreur de pilotage sur le plateau du Four qui se trouve au large du Croisic, donc pas très loin d'ici, dans des eaux assez peu profondes et très balayées par le courant, par les vents, ce qui fait qu'il ne reste plus rien de la coque ou quasiment rien. Par contre il reste encore quelques éléments métalliques dont une ancre que nous irons peut-être chercher un de ces jours, mais, c'est quand même une pièce qui fait 1500 kilos, 4,25 mètres de haut, donc, il ne faut pas seulement la sortir, il faut, dans l'immédiat la traiter derrière pour qu'on évite de la voir disparaître au fil du temps.

Yes, we know what became of the original Hermione. In fact the boat sank following a navigation error on the Plateau de Four which is off the coast at Le Croisic [1], so not far from here in not very deep water, very swept by currents, by the winds;what is left is nothing much of the hull or almost nothing. On the other hand there are still a few metal parts of which an anchor, which perhaps we are going to fetch one of there days but it is however a piece which is 1.5 tons, 4.25m high; so it is not only necessary to get it out, we must right away treat it so that we avoid seeing it disappear over time.

L'Hermione a pris part à des combats navals?

Did the Hermione take part in naval battles?

Oui, oui, tout à fait. Alors, le navire est parti en 1780, est resté pratiquement 2 ans sur les côtes américaines et a participé à la guerre d'indépendance américaine. Alors, pas comme les vaisseaux qui sont les bateaux-phares du combat naval. Quand on parle d'un combat en ligne, c'est vraiment avec des vaisseaux, donc des bateaux beaucoup plus massifs que les frégates. Les frégates c'étaient des bâtiments plus légers, plus rapides, plus maniables, qui servaient plutôt à transporter les signaux, à transporter des vivres, à aller d'un bout à l'autre des côtes pour surveiller, pour contrôler les corsaires anglais, et voilà... Donc l'Hermione a participé à plusieurs combats quand même, avec des bateaux de force similaire. On a d'ailleurs le récit complet de ce voyage aux États-Unis puisque il existe toujours le livre de bord du commandant qui s'appelle La Touche Tréville, qui a laissé heure par heure, jour par jour, un récit de ses différents combats et de ses différentes aventures sur les côtes américaines. Donc, c'est que on sait par exemple que, à un moment donné, elle a combattu contre un navire de taille à peu près équivalente et que plusieurs boulets ont traversé le bateau de part en part. On sait exactement combien il y a eu de blessés, combien il a eu de morts pendant le combat. C'est tout à fait intéressant. En fait, ça donne une idée de la vie à bord de ces bateaux qui était très, très dure.

Yes, yes, absolutely. So the ship went off in 1780 and stayed practically 2 years on the American coast and took part in the American War of Independence. So not like the vessels which were flag ships of a naval battle. When we talk of a naval battle, it is really with vessels, but boats much heavier than frigates. The frigates were much lighter boats, much quicker, more agile, which rather served for transporting signals, transporting the living, going along the coast to watch what was happening to control the English pirates, there you are. So, the Hermione took part in several battles however with boats of a similar strength. What's more we have the whole tale of this journey to the United States since we still have the log book of the commander who was called La Touche Treville who left an hour by hour, day by day, account of the various battles and the various adventures off the American coast. So that's how we know for example that at any given time she fought against a shop of a size about the same and that several shots went through the ship from one place to another. We know exactly how many were wounded, how many died during the battle. That's really interesting. In fact that gives us an idea of the life on board these boats which was very, very hard.

Ce beau projet a un coût élevé, on s'en doute. Pour le mener à son terme il a fallu trouver des crédits importants. Comment?

This wonderful project has a high price without doubt. To take it to its conclusion you have to find a lot of money. How?

Alors, c'est pas comment on a trouvé, c'est comment on trouve... parce que, malheureusement, nous n'avons pas le budget jusqu'à la fin de la construction, ça nous simplifierait beaucoup la tâche. En fait, l'essentiel de notre travail, c'est continuer à trouver de l'argent. Alors, je dirais que le projet a commencé essentiellement grâce aux collectivités, la ville, le département de la Charente Maritime, donc la ville de Rochefort, la région Poitou Charente, l'Europe également, par le biais des fonds de Federe, nous ont aidés au démarrage du projet. Mais aujourd'hui, dans le budget annuel, c'est à peu près 50% du budget qui est réuni grâce aux visiteurs, grâce à la billetterie, puisque ce chantier est visitable, et je dirais que avant tout c'est un lieu de visite puisque on a choisi de faire découvrir la construction de ce bateau, donc on a pratiquement plus pensé aux visiteurs qu'au chantier au départ. Évidemment aujourd'hui, il faut faire correspondre les deux; c'est pas toujours facile, pour des raisons de sécurité, entre autres. Donc, les visiteurs, on fait le chantier pour eux, pour qu'ils puissent découvrir le bois, le travail, les bateaux de l'époque, l'histoire de Rochefort, mais aujourd'hui, ils contribuent largement au financement du bateau en construction. Et puis il y a une autre part de financement grâce aux sponsors, encore peu nombreux, mais on espère développer de ce côté-là, grâce aux adhérents qui sont à peu près 4000, grâce aux produits dérivés, là aussi, il y a des perspectives de développement.

Well it's not so much how we found it but how are finding it... because, unhappily, we don't have the funds to the end of the construction, that would simplify the task a lot. In fact, what is necessary for our work is continuing to find money. So I would say that the project started essentially thanks to the contributions from the town, the Department of Charente Maritime, so the town of Rochefort, the region Poitou Charente, similarly Europe by means of the Federal funds helped us at the start of the project. But today in the annual budget, it is about 50% of the budget which is earned thanks to the visitors, thanks to the ticket box since this work can be visited and I would say that above all it is a tourist attraction as we have chosen to make discovering the construction of this boat, so we practically thought more about the visitors than about the works at the start; of course today it is necessary to coordinate the two, that's not always easy for reasons of safety, and so on. So the visitors, we show them the works so that they can discover the wood, the work, the ships of the time, the history of Rochefort, but today they contribute a lot to the finance of the boat in construction. And then there is another part of the financing thanks to the sponsors, many fewer of them, but we hope to develop that side thanks to the members who number around 4000, thanks to related merchandising; there again there are opportunities for development.

Et puis après, 'vogue la galère', pardon, la frégate!...

And then afterwards "Launch the tub" [2], sorry "the frigate".

Je dirai qu'après cette date, l'Hermione partira normalement faire un voyage à Boston, sur les traces de La Fayette, hein, Rochefort-Boston, sur le même parcours, aller-retour, et puis ensuite, je pense que le navire ne bougera que très peu, hein, parce que ce qu'il faut voir, c'est que nous ne refaisons pas ce navire pour qu'il soit un navire à passagers. On ne pourra pas aller faire des stages à bord comme on le fait par exemple sur des bateaux en France comme Le Belem ou comme La Recouvrance. Nous avons choisi de faire un bateau le plus identique possible au précédent et de ne pas modifier complètement l'aménagement intérieur du navire pour le transformer en navire à passagers. Par contre, ce que nous avons prévu, après ce voyage ou peut-être ces voyages inauguraux, ce serait qu'il revienne à Rochefort pour être à nouveau visité par le public, cette fois-ci plus de l'intérieur, qu'on puisse parler peut-être un peu moins de construction mais un peu plus de vie à bord, et là c'est, je dirais, moi, la troisième vie de l'Hermione, après la première que nous vivons actuellement, qui est la vie de la construction, qui est la plus intéressante à mon sens, et la deuxième qui est la vie pendant le voyage.

I will say that after that day, the Hermione will leave as planned to make a voyage to Boston, in the steps of La Fayette, Rochefort-Boston, on the same route, there and back, and then after that, I think that the ship will only move a little, because it must be seen that we have not reconstructed this boat so that it will be a passenger ship. We will not be able to have training courses on board as some have done for example on boats in France like the Belem [3] of the Recouvrance. We have chosen to make a boat as authentic as possible to the old one and not to modify completely the internal arrangements of the ship in order to transform it into a passenger ship. On the other hand what we have anticipated after this voyage or perhaps these inaugural voyages would be that she will come back to Rochefort to be a public attraction once again, this time more of the inside so that we can talk a bit less of the construction and a bit more of the way of life on board, that is, personally I would say the third life of the Hermione, after the first life that we are living now which is the life of the construction, which is the most interesting to my taste and the second which is the life during the voyage.

$Id: 2002_07_soc_fr.htm 17 2010-04-03 11:44:00Z alistair $

[1] Le Croisic is a town on the west coast of France, in the south of Brittany to the north of the estuary of the River Loire. It is in the department of Loire-Atlantique. Rochefort is just to the south of La Rochelle.

 

[2] Vogue la galere - this is a popular expression rather like 'Good luck come what may', although it literally means 'Let the galley ship be in fashion'. The French word galere is literally galley ship but is often used colloquially for things which are rather unpleasant or rather badly organized. So here, a more literal English translation may be - Launch the tub.

 

[3] Belem and Recouvrance are tall ships based in France.

 

$Id: 2002_07_soc.htm 6 2010-02-05 10:37:26Z alistair $


With questions or for more information, please contact Alistair Mills alistair.mills@btinternet.com
Updated Sunday 16th May 2010

Valid HTML 4.01 Transitional